Les combats des Principators.

Aller en bas

Les combats des Principators.

Message  Thys le roseau le Dim 17 Mai 2015 - 0:53

UNE CRUELLE MEPRISE!

A la fin du 38ème millénaire, alors que le chapitre était créé, Julius Crabb était un homme heureux. Gouverneur du monde-forge de Pétroniah et homme instruit dans le culte Méchanicus, il veillait à ce que la dîme de son monde soit à chaque fois versée avec un pourcentage de supplément. Lors d'une exploration dans un champ d'astéroïdes non loin de sa planète, un équipage de commerçants agissant en son nom trouva un curieux objet, artefact visiblement xéno dont nul ne put comprendre la logique. Il s'agissait d'une structure de pierre (?) formant les arêtes d'une pyramide à quatre faces et peinte en bleu. De par son rôle de prêtre, Crabb examina à son tour l'objet lorsqu'il fut ramené. Quelles conclusions en tira-t'il? Nul ne sait. Toujours est-il qu'il ordonna la mise sous scellés dans une de ses usines. Puis il n'y pensa plus.
Les années passèrent; Crabb finit par mourir. Sans la moindre instruction de sa part, son successeur ne chercha pas à étudier à son tour l'artefact. Les années devinrent décennies, puis siècles. La pyramide bleue fut complètement oubliée de tout un chacun. Et puis, le malheur s'abattit sur Pétroniah: mal gérée par un orgueilleux mais très incompétent gouverneur, la planète épuisa ses ressources naturelles, sans métaux ou carburants fossiles à extraire, l'activité commença à ralentir dans un déclin irréversible. Les productions se firent moindres; la dîme fut de plus en plus mal payée et, la population partant sous d'autres cieux, Pétroniah mourut de sa faillite.
En ce début de 42ème millénaire, Pétroniah est un monde désert dont l'existence va remonter à la surface de manière inattendue: mon 'correspondant' m'a signalé l'existence de la pyramide bleue en m'informant que cet artefact va bientôt se réveiller. La Pyramide de K'lan est en réalité un générateur de force à fonctionnement cyclique, issus de la technologie d'une race disparue. Ceux qui posséderont ce générateur disposeront d'une énergie à même de créer un bouclier planétaire; idéal pour stopper toute attaque extérieure. De par la situation dangereusement exceptionnelle d'Espéranza, Areis Carolus a chargé une force rapide de trouver et de ramener cette pyramide. C'est le premier épistolier Garans Foxhound qui (faute de mieux) a été chargé de mener l'opération à la tête d'un détachement d'avant-garde de la deuxième compagnie comprenant les première et deuxième escouades tactiques à bord de leur rhinos respectifs; de deux land speeders de la huitième escouade; de la moitié de l'escouade Fidélio (la septième) d'un dreadnought, frère Tullis; d'un whirlwind; de deux escouades scouts dont les snipers de la troisième menés par le sergent Morlan et de la moitié de l'escouade d'assaut terminator du sergent Athos.
Il y eut une avarie à l'atterrissage forçant le thunderhawk à se poser loin du point initial et, après une journée harassante de route forcée pour atteindre l'usine désaffectée, l'avant-garde parvint en fin de journée à l'usine où se trouve l'artefact de K'lan. Hélas, dans la lumière déclinante, nos troupes se rendirent compte qu'elles n'étaient pas seules: une troupe en couleur sombre occupait aussi les lieux! Craignant que l'artefact ne tombe entre de mauvaises mains, Garans Foxhound ordonna aussitôt l'attaque. Las! Ces opposants sont des Crimson Fists, cherchant probablement la même chose. Il n'y a malheureusement pas de négociations entre ces frères. Le combat fut bref mais intense: si notre force de Principators se rua sans hésitation au combat, plusieurs faits vinrent engluer ce mouvement initial: les scanners du Whirlwind Victorios eurent un dysfonctionnement chronique, l'empêchant d'apporter son soutient en le faisant rater ses tirs. De même, il fut impossible pour notre croiseur d'envoyer tout de suite l'escouade Athos. Privés des Terminators d'assaut, bloqués par des adversaires à couvert, et subissant d'autres avaries (les munitions des land speeders ne valant pas grand chose), notre force se fit sûrement décimer. Ainsi, l'escouade Clovis fut laminée par les marines d'assaut avec à leur tête le chef adverse, un archiviste lui aussi. Il s'en fallut de peu qu'elle soit complètement oblitérée; seul un frère de bataille fut debout. La deuxième escouade subit elle aussi des pertes mais moindres.L'un des land speeders fut détruit en vol. De plus, une escouade de Légionnaires Damnés apparut pour aider les Crimson Fists, manifestant ainsi l'erreur de notre épistolier. Au début Foxhound ne voulut pas abandonner le site. Mais l'extermination d'une escouade de scouts et la destruction de frère Tullis par le canon à plasma des Légionnaires (entre autres) l'obligèrent à revoir son avis. Entretemps, les cinq tactiques de la deuxième escouades, menés par leur chef de peloton, survécurent en une minute à pas moins que un tir de fuseur, un tir de lance-plasma, plusieurs rafales de bolters et un tir (normalement dévastateur) de lance-flammes lourd, le tout délivrés par des vétérans Crimson Fists. Au moins la céramite d'Espéranza est de bonne qualité! A l'autre bout de l'usine, le seul fait d'arme des principators fut l'annihilation d'une escouade de scouts snipers Crimson par deux marines d'assaut armés de leur épée tronçonneuse et de leur pistolet bolter. De mauvaise grâce mais comprenant son erreur, Garans ordonna le retrait des survivants, laissant l'usine comme terrain des guerriers de Rynn.
Le soleil rouge était maintenant couché mais ses derniers feux illuminaient encore le ciel enfumé par la pollution et le combat. Après s'être humiliés en présentant leurs excuses à l'archiviste qui commandait les marines aux poings pourpres, Garans et les Principators encore vivants quittaient le périmètre de l'usine renfermant la Pyramide de K'lan qui, selon toutes vraisemblances, irait bientôt protéger le monde de Rynn contre d'éventuelles nouvelles Whaaags. Mais l'épistolier n'allait pas s'en sortir si facilement. Ici, Areis Carolus l'attendait de pied ferme et son mécontentement serait palpable.

Ailleurs, dans la galaxie, d'autres combats se menaient.


Dernière édition par Thys le roseau le Mer 14 Oct 2015 - 6:58, édité 1 fois
avatar
Thys le roseau

Messages : 1815
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 46
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les combats des Principators.

Message  beasty boy le Dim 17 Mai 2015 - 17:39

"Archiviste Camérarius à Barge de commandement, le secteur a été sécurisé.

Procédons au commencement du protocole de téléportation de la Sainte Relique.

Pour Rynn, pour l'Empereur"

Fin de transmission.
avatar
beasty boy

Messages : 26
Date d'inscription : 10/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les combats des Principators

Message  Thys le roseau le Dim 29 Nov 2015 - 20:41

Nuit de feu.

La planète Calvirya V; un monde ravagé par une guerre récente. Une guerre qui n'a vu pour le peuple local d'autres vainqueurs que la Mort et la Ruine. Une guerre menée par les chapitres Impérial Fist et Ultramarine pour purger une hérésie; mission accomplie! Mais il y a encore de la vie sur ce monde. La Légio Fulminata, aidée du chapitre Principator, a pour travail de récupérer toute ressource susceptible d'être encore utile. Cette nuit, les marines investissent une zone industrielle. Mais, en face des présences.
Des Eldars coalisés (Iyanden et Biel-Tan) veulent purger ce site d'une installation Chaotique: un Temple des Crânes érigés par les cultistes des dieux sombres et seulement à moitié détruit par les Space Marines. La menace étant que chaque site ainsi 'consacré' existant encore sur Calvirya V est une possible porte mettant à portée des Démons la position d'un monde exodite (ce qu'ignorent les Impériaux). Pour protéger les leurs, les Eldars veulent raser ce temple quels que soient les efforts à fournir.
Les objectifs de chaque camp sont bien trop différents pour laisser place à des négociations. La bataille est inévitable!
Les Space Marines attaquent les premiers en avançant de toute la force de leurs blindés et ouvrent le feu. Un module d'atterrissage de la Légio arrive devant les Eldars de Biel-Tan (menés par leur Avatar) et libère un dreadnought. Le whirlwind déployé par les Principators ouvre le feu en direction des mêmes Eldars mais ses missiles subissent une avarie qui les envoie bien trop loin (tellement loin que personne ne se soucie de savoir où). Le véritable hic de la stratégie impériale fut que les tirs eurent pour principal résultat de mettre en lumière les positions des marines, tout en ne faisant que presque aucune perte eldar. Ainsi renseignés sur leurs adversaires, ceux-ci réagirent avec bien plus d'efficacité, frappant depuis les ombres qui les enveloppaient encore. Le dreadnought fut ainsi aussitôt réduit en ferrailles. Frappé par des antigravs d'Iyanden, un vindicator Légio fut immobilisé, irrémédiablement. Dès lors, ce char ne pourra rien faire d'autre que canonner le Temple et les Eldars qui s'y réfugient. Bloqués aussi par les ripostes, les Principators de l'escouade Clovis ne pourront qu'attendre que l'ennemi vienne à eux. Les autres unités Marines subissent des fortunes diverses: les dévastators de l'escouade Parthès, bien que positionnés en hauteur, ne pouvaient tirer sur un ennemi encore trop lointain (Marteau et enclume); de même pour les escouades Fidélio et Luka; l'escouade scout Dourak eut la chance de s'emparer d'un objectif (un deuxième était d'ores et déjà en possession des Principators, un troisième prêt d'être emporté par les dévastators Fulminata et le quatrième, derrière le temple était plus à portée eldar); mais malheureusement six scouts snipers de la Légio furent massacrés par une attaque de motojets d'Iyanden sans pouvoir vraiment résister.
Fort heureusement, l'escouade terminator Korleus fut parfaitement téléportée sur les arrières des Eldars et ouvrit aussitôt le feu sur les faucheurs noirs d'Iyanden, espérant en supprimer le chef malencontreusement exposé. Par un incroyable caprice du hasard, les faucheurs de l'escouade se mirent tous en écran, reçurent la totalité des tirs et s'en sortirent tous en époussetant négligemment leurs armures. Le stormtalon de la Légio, sensé arriver en renfort si les choses se passaient mal, ne fut pas visible. Le razorback 'Dague Stellaire' arriva à portée de faire parler ses lance-flammes mais fut détruit presque aussitôt. Indifférents aux tirs qui leurs étaient adressés de toute part par les Marines, les Eldars prirent à ce moment l'ascendant sur la bataille: le rapport de forces psychologiques basculait en leur faveur. Un chasseur jaune et bleu vint assurer le contrôle du ciel. L'Avatar de Biel-Tan s'en prenait aux vétérans de la Légio. Une rupture totale de fonction des senseurs des terminators les empêcha de faire quoi que ce soit, même se déplacer. Sur un flan du champ de bataille, Iyanden débarqua ses troupes qui tuèrent les scouts de l'escouade Dourak. Les escouades Clovis et Morlan se retrouvèrent face à un ennemi largement supérieur en nombre.
Que dire de la suite? Malgré quelques pertes infligées aux xénos (les Dragons de feu de Biel-Tan, leurs falcons) les marines subirent d'avantage encore: perte de l'escouade Fidélio et de leur archiviste, de l'escouade Korleus, d'une partie des escouades Clovis et Morlan, du sergent de l'escouade d'assaut motorisée pour les Principators; neutralisation du vindicator, absence du stormtalon pour la Légio Fulminata. Le capitaine Fulminata, chef de l'opération, décida que ses troupes avaient plus que chèrement payé leur simple présence et ordonna aux survivants de se retirer du site.
Les Eldars ainsi victorieux firent coup double en détruisant le temple et en s'emparant, comme récompense de la bataille, des ressources présentes.
avatar
Thys le roseau

Messages : 1815
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 46
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les combats des Principators.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum