Les Pousseurs de Mogettes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

[Wh 40K] Histoire du vaisseau-monde Adhanthyr.

Aller en bas

[Wh 40K] Histoire du vaisseau-monde Adhanthyr. Empty [Wh 40K] Histoire du vaisseau-monde Adhanthyr.

Message  Thys le roseau le Mer 21 Oct 2020 - 13:44

Il y a de cela bien des millénaires, à l'époque où l'empire aeldari régnait sur la galaxie, Adhanthyr désignait l'une des nombreuses planètes de ce que les dirigeants appelaient le Cercle, autrement dit un monde colonisé lors de la vague d'expansion pré-luminique. C'était une planète des plus agréables tournant autour d'une étoile bleue et son eldarformation en avait fait une merveille de flore exotique. De plus ses océans étaient exempts de tempête et le climat était souvent tempéré. En bref il y faisait bon vivre. Mais Adhanthyr se distinguait aussi par ses académies; et parmi celles-là l'académie de philosophie se distinguait par son approche réfléchie des actes et conséquences. Comme en plus, le monde se situait vers l'extérieur du Cercle, autrement dit proche de la planète-capitale mais aussi éloignée, les Aeldaris D'Adhanthyr se montraient plus posés et raisonnables que les mondes très proches du pouvoir central. Ce qui leur permit de deviner la catastrophe à venir que serait la naissance de Slaanesh. Ils se mirent donc à construire un vaisseau-monde qu'ils nommèrent d'après le nom de leur planète et lorsque celui-ci fut prêt, ils embarquèrent vers de nouvelles étoiles. Mais au centre du Cercle, la dépravation des moeurs était telle que Slaanesh s'éveilla plus tôt que ce qu'estimaient les prévisions les plus brèves des doctes philosophes. Et le vaisseau-monde Adhanthyr était encore dans son système solaire d'origine lorsque, s'ouvrant dans un abîme dantesque, la tempête warp plus tard connue sous le nom d'Oeil de la Terreur frappa l'étoile natale de ces Aeldaris-là. Horrifiés, les Aeldari virent leur soleil se briser et, dans ses premiers spasmes d'agonie, avaler leur monde. Pendant un temps le vaisseau-monde dut lutter pour ne pas être englouti dans le warp ou pire, être consumé par le dieu des excès.
Mais adhanthyr finit par sortir de cette épreuve, sain et sauf. Apparence trompeuse, puisque avec le temps les Aeldari d'Adhanthyr découvrirent avec consternation que nombre d'entre eux développaient des réactions dépressives voire suicidaires. Il fallut des siècles d'entraînement rigoureux aux différents aspects de la Voie pour que ce désespoir chronique soit maitrisé et ne devienne une force. En effet, les dirigeants d'Adhanthyr décidèrent qu'ils ne chercheraient jamais plus à s'installer sur une planète mais que leur errance se transformerait en croisade éternellement mouvante pour lutter contre les quatre dieux. Mais leur livrée se teinta quand même de la tristesse et du deuil de leur foyer perdu.
Autre conséquence de cet exil douloureux, les temples aspects aux livrées les plus sombres tels les faucheurs noir et les banshees voient venir à eux plus de nouveaux disciples que même le temple d'Asuryan. Les Aeldari y trouvant un exutoire à leurs pensées morbides. Quelques temples sont même carrément absents d'Adhanthyr, tel les lances brillantes dont la technique de combat ne trouve aucun écho dans la psyché tourmentée et pragmatique de ces Aeldari.
Récemment, la naissance d'Ynnéad a changé la donne pour les Aeldari d'Adhanthyr. Certains disent que ce dieu est en effet la solution espérée quand à l'existence de Slaanesh; d'autres sont plus réticents à accepter un nouveau dieu et estiment que rester dans leur habitude est le meilleurs moyen de mener la lutte de leur peuple. Enfin, une troisième faction propose une alliance d'un genre nouveau: former une seule armée avec les mon-keigh du chapitre Principator et les Tau du sept Por'Kr'Ysh, le tout sous l'égide de la mystérieuse race des Athan'Shetekk. Or, pour l'heure, l'avenir se masque dans un voile d'incertitudes aux yeux des prophètes du vaisseau-monde. Seule avancée ces derniers temps, les traditionnalistes sont en train de se résoudre au fait que rester seuls les mènera vers l'extinction de leur peuple; mais entre les deux autres options, le choix est loin d'être évident. Au point que l'Autarque-Seigneur a décidé que son vaisseau-monde garderait ses couleurs mais qu'un rapprochement d'intérêts nécessitait cette alliance multiple. En même temps il n'interdit pas à ceux qui embrassent le culte d'Ynnéad de rejoindre les rangs de la grande prêtresse. En remerciement de sa sagesse, les cultistes du dieu des morts ont fait le voeu de ne jamais renoncer à leurs racines et de toujours revenir à Adhanthyr si le besoin s'en fait sentir.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 2464
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 48
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum