Salut je suis nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salut je suis nouveau

Message  DoctorTelefax le Dim 18 Jan 2015 - 11:28

Bonjour à tous j'ai 14 ans, je m'appelle Tom.
Je vous ai découvert au festival héroic fantasy à SGXV, on avait joué à seigneurs de guerre que je me suis empressé d'obtenir. Maintenant je prépare une armée de nain sur warhammer.
Merci

DoctorTelefax
Chair à canon

Messages : 8
Date d'inscription : 18/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Rock Leader le Dim 18 Jan 2015 - 11:51

Bienvenue parmis nous Smile ^^
avatar
Rock Leader
Sergent

Messages : 129
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 18
Localisation : Derrière toi..

http://dan-snogard.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Wulf le Dim 18 Jan 2015 - 17:13

DoctorTelefax a écrit:Bonjour à tous j'ai 14 ans, je m'appelle Tom.
Je vous ai découvert au festival héroic fantasy à SGXV, on avait joué à seigneurs de guerre que je me suis empressé d'obtenir. Maintenant je prépare une armée de nain sur warhammer.
Merci

Salut à toi Tom

Déjà, une première chose. Merci et bravo. A 14 ans, tu écris bien mieux que beaucoup sur les différents forum. Continue, c'est la classe.

Sinon, pour les nains de warhammer. Je te conseille vivement de regarder les figurines d'avatar of war. C'est un ancien sculpteur de GW, un espagnol qui a monté sa boite dans son pays natal. Tu trouveras, certes avec des noms différents, pratiquement toutes les unités GW à des prix défiant toute concurrence. Regardes les Doomcrushers, qui sont en fait les marteliers, à 35 euros les 30, alors que pour la même chose chez GW, il te faudra débourser 120€.

La qualité de la figurine vaut celle de GW avec beaucoup d'options, beaucoup de pose. Le plastique est d'excellente qualité. La taille de la figurine finie est identique à celle de GW. Bref, que du bon.

Les seules figurines qu'ils ne font pas, et ne feront pas sont l'artillerie et les Gyrocoptères.

_________________
Press Ganger Vendée pour Warmachine/Hordes, prêt pour les démos !!
Khador : 176/309 pa peints (56.95%) // TrollBloods : 16/41 pa peints (39.02%) // Mercenaires : 

Trésorier des P2M depuis le 13 décembre 2015.....record à battre ?
avatar
Wulf
Gardien du trésor

Messages : 3091
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 42
Localisation : St Révérend, Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  DoctorTelefax le Dim 18 Jan 2015 - 19:36

Merci à toi pour tous ces conseils j'irai voir ce site de près, mais après j'ai déjà acheter le bataillon nain (l'ancien avec canon), et du coups pour en avoir d'autres les parents sont pas forcément d'accord...Laughing

C'est normal que j'écris bien. J'écris de roman, et pour l'instant c'est seulement des polars mais dans l'avenir pourquoi pas du héroic fantasy, j'ai déjà fais une ébauche d'un roman de ce type. J’espère que warhammer pourrait m'aider à connaître les finesses des races. 

Sinon quelqu'un joue-t-il les nains ? Je n'ai aucune expérience en peinture, j'ai peins seulement un régiment de fromage blanc...euh non, de guerrier nain. Et en plus avec le lycée j'ai peu de temps mais cela avance tranquillement.

Merci à vous

DoctorTelefax
Chair à canon

Messages : 8
Date d'inscription : 18/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Nicoco le Dim 18 Jan 2015 - 20:01

Bienvenue parmi nous!
avatar
Nicoco
Commandant

Messages : 1972
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 30
Localisation : Challans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  trollito le Dim 18 Jan 2015 - 22:17

salut à toi au compatriote à courtes jambes. Je reprends warhammer battle depuis peu et avec les nains également et pour ce qui est de nos courtauds à longues barbes il y a un très bon forum que voici.
http://romarik.forumactif.com
Pour les fig je prends celles de kevin (oui j'ai absolument rien moi) enfin je prendrai celles de kevin quand je ferai mon initiation.
Au plaisir
avatar
trollito
Lieutenant
Lieutenant

Messages : 685
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 29
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  woodchukk le Dim 18 Jan 2015 - 23:03

Bien le bonjour , ça sent l initiation battle à grande échelle .

J 'organise ca vite vite !
avatar
woodchukk
Paladin de l'Oubli
Paladin de l'Oubli

Messages : 772
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 32
Localisation : LRY

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  skyller le Lun 19 Jan 2015 - 3:20

bienvenue nouveau
avatar
skyller
Commandant

Messages : 2392
Date d'inscription : 07/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Wulf le Lun 19 Jan 2015 - 7:09

J'ai une armée de nains que je collectionne amoureusement depuis maintenant un peu plus d'un quart de siècle... Et je ne suis pas loin de St Gilles croix de vie.... Aussi si tu as besoin de conseils n'hésite pas.

_________________
Press Ganger Vendée pour Warmachine/Hordes, prêt pour les démos !!
Khador : 176/309 pa peints (56.95%) // TrollBloods : 16/41 pa peints (39.02%) // Mercenaires : 

Trésorier des P2M depuis le 13 décembre 2015.....record à battre ?
avatar
Wulf
Gardien du trésor

Messages : 3091
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 42
Localisation : St Révérend, Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Prof

Message  DoctorTelefax le Lun 19 Jan 2015 - 18:06

Merci à toi,Prof
Pourrais-tu m'envoyer des photos de ton armée ?
Et quelles runes utilisées ?
Sinon connaissez-vous des youtubeurs faisant des rapports de bataille ? J'ai déjà regardé le guerre au garage.

Voici une ébauche de ce que j'écris et j'en écris d'autres, donnez votre adresse mail si vous voulez la suite et d'autres aventures. Merci à vous.
La quête de Thibault ou la quête dangereuse d'un mec qui veut être normal qui sauve un monde qui n'est pas le sien.

Prologue :

Il y a bien longtemps dans un monde peuplé d'elfe, de nains et d'humain. Ce monde s'appelait Gorlor. Chaque race avait leur royaume et leur roi. Edarwin dirigeai les elfes, Erathorn gouvernai les humains et Girthir les nains. Un sorcier noir gouvernait le monde des ténèbres, on l'appelait Thorinus, le prince des ténèbres. Il maîtrisait les forces du mal à la perfection. Et il avait envahis le Gorlor les races libre était très peu, a peine mille elfes, nains et hommes. Ils avaient organisé une résistance.
Les dieux de ce monde avait crées un ordre de magiciens pour contrer la menace du mal. Cinq magiciens aidèrent les hommes, deux allèrent pour les elfes, déjà aidés par les arbres et leur magie sylvestre. Et quatre pour les nains. Mais tous les magiciens échouèrent et furent réduit en cendres après que Thorinus est pris leur énergie vitale. Les dieu ne pouvait pas intervenir et le prince des ténèbres fut devenu trop fort. Plus puissant même que les dieu.
Mais un très jeune dieu qui n'avait pas crée de magicien se rendit sur terre et chercha l'humaine idéale. Il se servit de l'essence vitale de cette femme, et prit le corps d'un elfe. Il fusionnai un peu de sa force vitale avec l'essence humaine. Et créa un magicien, mi-homme, mi-elfe et mi-dieu. Pour les humains il avait une quinzaine d'années et semblait un adolescent ordinaire. Mais il était très puissant et sa force augmentait encore.
Cet hybride s'appelait Merlin. Il vivait chez des fermier humain et son créateur lui rendait souvent visite pour lui enseigner l'art de la magie. Une fois atteint la majorité, le magicien se rendit au royaume des ténèbres. Il défia le prince des ténèbres :
« Pourquoi tout cette tyrannie, dit-il

  • Je veux un monde des ténèbres, plus grand, à mon image, où je suis le maître.
  • Vouloir est une chose, choisir en est une autre.
  • Jamais je me rendrais, tu me fera pas la moral minable »


Merlin psalmodia des formules et Thorinus mis un genou à terre. Il se releva et entra dans un rire dément, il s'entoura d'une énergie noire et explosa créant un vortex. Le magicien fut absorbé par celui-ci. L'enveloppe corporel de Thorinus fut détruite. Et il devient un dieu maléfique et emprisonna dans les profondeurs de son royaume les dieux et le chaos régna et règne encore sur le Gorlor.
Merlin, lui, se fit transporter dans un autre monde. Ses habitants, des hommes, l'appelait la Terre. Il se fit vieux mais son pouvoir grandissait toujours il se rendit dans le château de Camelot pour se mettre au service du roi Arthur, sous le nom de l'Enchanteur. Il demanda au chevalier de la table ronde de partir pour la quête du saint Graal. Pour lui donner les forces de crée le portail pour retourner sur les terre du Gorlor.
Mais la quête fut un échec personne ne trouva la sainte relique. Merlin fut condamné à s'exiler en Bretagne où il rencontra Viviane qui l'emprisonna à jamais...
Chapitre 1 :

Je croyais que c'était une légende, jusqu'à il y a peu de temps. Je m'appelle Thibault, j'ai quatorze ans. J'étais en vacances en Bretagne, chez mes grands-parents, ils habitaient à côté de la forêt de Brocéliande. Ces bois renfermai de nombreuses légendes et contes. J'étais avec un copains, Cédric. C'était un gars du coin, très superstitieux, blond, assez grand, yeux bleu, très peu bronzé. Moi pour ma part j'étais brun, yeux marron, avec des tâches de rousseur et pas mal bronzée, j'habitai en vendée au bord de la mer. Cédric et moi on se baladai souvent dans cette forêt, il me racontai l'histoire de Merlin. Moi je l'écoutai sans trop y croire.
Nous étions le 19 juillet et je rentrai chez moi dans une semaine. Et aujourd'hui, on avait décidé de partir une journée. Nous prîmes nos sacs à dos, nous les remplirent de friandise, un pique-nique. Mon grands-père m'avait donné un vieux couteau, assez long. Je le mis dans mon sac. J'étais près, je partis chercher mon ami, Cédric. Il m'attendais devant chez lui. Nous nous dirigeâmes vers le château de Trécesson. Le château de la Dame blanche. Il était au sud-ouest de la forêt.
Nous mîmes deux heures pour atteindre le lugubre château. Il n'était pas très grand, pas digne de Chambord en tout cas. Il était construit près d'un lac. Mon ami m'expliqua :
« Le soir on entendrait des sanglots provenant de la tour, hanté par le fantômes de la Dame blanche.

  • Ouah, c'est super cool, rigolai-je
  • Ne rigole pas avec cela, me dit-il effrayé »

Un bruit, genre pleure se fit entendre, il était huit heures du matin. La peur me prit. Je sursautai et regardai mon ami. Il pointa du doigt la porte du château. Une forme blanche d'une femme sortait. Elle se dirigeai vers nous. A cinq mètres de nous elle s'immobilisa et parla :
« Il vous attend... »
Sa voix s'évanouit en même temps qu'elle. Cédric et moi fusâmes dans la forêt.
« Que voulait-elle dire ? Demandai-je

  • Aucune idée.
  • Super rassurant. »


Nous continuâmes notre balade dans la forêt. Mon ami voulait me montrer un endroit très tranquille à l'ouest de la forêt. L'étang du miroir aux fées. Au milieu des arbres. Dans l'étang se reflétait les arbres. Puis une formes féminine apparut dans le miroir au fées.
« Il vous attend....

  • Qui nous attend ? Qui êtes-vous ? demandai-je
  • Je suis Charlotte la fée de cet étang, le magicien vous attend... »

Elle disparut. Cet balade devenait de plus en plus bizarre, je commençai à remettre en cause mon jugement sur les légendes de Cédric. Un fantôme et une fée, super !
Mon ami me conduisit à la fontaine de Barenton. Une fontaine caché dont seul peu de gens connaissent l'endroit. Cédric disait que cette fontaine était magique. Je le croyais cette fois. Il pensait que l'eau avait des vertus médicale incroyable et qu'elle bouillait à grosses bulles quand elle était glacé. Si on mettait de l'eau sur la pierre à côté un ouragan se formerait. J'essayai mais je le regrettai. Des nuages couvrirent le ciel et le vent soufflait. Les éclairs zébrèrent le ciel. Un chevalier noir fantôme surgit de la fontaine.
« Vous allez payez de votre fait »
Il tira une épée de nulle part la brandit. Mais s'arrêta, la lame disparut.
« Ah, c'est vous, il vous attend... »
Le chevalier se retira dans la fontaine et l'ouragan se finit le soleil revint.
Toujours se « il vous attend » mais qui ? Et où ? Nous avançâmes dans la forêt et mangeâmes dans une clairière. En face de nous un grand chêne majestueux trônait au milieu de la clairière. C'est alors que je remarquai un homme de l'autre côté de l'arbre. Il était vieux avec une longue barbe, il avait un bâton à côté de lui. Il dormait...
Chapitre 2 :

Je m'approchai de lui. Il ouvrit les yeux. Son regard était celui d'un homme fatigué et triste. Enfin c'est ce que je croyais. Il se leva et me regarda.
« Tu me vois ? Demanda-t-il.

  • Bah ouais, répondit-je »

Il bondit de joie. Et croyez moi un vieillard qui saute c'est vraiment bizarre. Cédric approcha et plissa des yeux.
« Tu parle avec qui ?

  • Bah avec lui, répondit-je en désignant le vieux du doigts.
  • Y a personne, tu deviens cinglé »

Je regardai le vieillard mais il étais bien réel.
« Concentre-toi, gamin, me dit-il.

  • Vous êtes qui ?
  • Qui êtes vous ? Me corrigea-t-il.
  • Qui êtes vous ?
  • Je suis Merlin l'enchanteur »

J'explosai de rire, j'avais vu des fantômes et fées mais la c'était bon, ça suffisait.
« Arrêtez cette blague les gens, c'est bon là.

  • Quelle blague ??? dire en même temps le vieux et Cédric;
  • S'en est pas une ? Demandai-je retrouvant mon sérieux ( enfin pas très sérieux ).
  • Non !!! Cria le vieux
  • Pourquoi il ne vous voit pas ? Lui demandai-je.
  • Je suis sous l'effet d'un sort, il y a bien longtemps Viviane m'a enfermé. »

Je connaissais bien la légende du roi Arthur. Mais ce n'était plus une légende. Merlin claqua des doigts et mon ami tomba dans les pommes. Il s'effondra à terre. Le magicien se leva.
« Regarde-moi, ordonna-t-il

  • Que lui avez vous fait ? Demandai-je un peu violemment.
  • Je lui retirer ses souvenirs des deux derniers jours.
  • Pourquoi ?
  • C'est un mortel il ne doit pas savoir que la magie existe.
  • Pourtant il a des doutes, répliquai-je.
  • Concentre-toi sur moi, regarde-moi mieux, dit-il sans tenir compte de ma remarque. »

Je le regardai, plissai des yeux, mais je ne voyais rien. Merlin lui faisait les cents pas. Puis son visage s'illumina. Il me jeta son bâton, un collier, et une bague. Un dragon était représenté sur les trois objets. Je mis l'anneau à mon doigts et je senti un apaisement en moi-même. Le pendentif se retrouva autour de mon cou, là mes sens s'aiguisèrent et le bâton reflua beaucoup d'énergie en moi.
« Les trois objets d'un magicien, il lui permettre de produire la magie. Il existe une vieille prophétie qui dit que l'élu pourrait faire la magie sans utiliser les objets.

  • Vous pensez que je suis l'élu ?
  • Tu l'es, assura-t-il »


Je me concentrai, je fermai les yeux, vidai mon esprit. Et regarda Merlin au début je ne vis rien, mais une espèce de filet rouge apparut autour de l'arbre contre lequel Merlin était adossé.
« Tu vois ? Demanda-t-il

  • C'est quoi ?
  • C'est le sort qui me retient contre l'arbre.
  • Que dois-je faire ?
  • Pense que tu l'enlève et dis rompre. »

Il avait dit ce mot d'une manière tellement on aurait dit que c'était plusieurs voix en même temps et c'était presque un chuchotement. J'essayai de visualisé le filet dans ma tête, et je dis :
« Disparaît »
Le filet s'évapora. Je bondis de joie.
« Applaudissez le boss de la magie, dit-je

  • Tu n'as pas dit le bon mot, murmura Merlin »

Je le regardai, il avait l'air d'avoir pris cent ans et je vous assure. Sa barbe avait doublé et ses rides était très appuyé.
« C'est grave ?

  • Non mais le mot « rompre » était beaucoup plus adaptés à la formule. Je l'ai inventés ce sort donc je sait le défaire.
  • Oh, vous êtes si fort que ça...
  • Je ne viens pas de ce monde... »

D'où venait-il alors, je ne cherchai pas à savoir. J'étais un magicien. Et ça c'est pas un don donné à tout le monde.
« Il y a d'autre magicien ? Demandai-je

  • Qui savent qu'il ont des pouvoirs magique, non personne, répondit-il
  • Et pourquoi moi ?
  • Parce que ton sang est le mien, et celui d'une fée, dit-il
  • Je suis votre descendant ?
  • Oui et celui de Viviane. »

Super, bon je l'aidai à marcher et lui rendit ses objets magique. Nous avançâmes dans la forêt. Il trouva un bâton qu'il insista pour garder. Nous arrivâmes à la fontaine de Barenton. Merlin appela le chevalier. Il discutèrent longtemps je ne compris rien du tout il parlais trop bas. Ensuite au miroir au fées, Charlotte eut la même conversation avec lui. Nous nous dirigeâmes vers une clairière et les deux amis de Merlin se transformèrent en un quartz blanc magnifique. Le magicien le colla par magie au bout du bois ramassé tout à l'heure. Il me le tendit.
« Voilà ton bâton magique »
Je ne trouvai pas les mots pour le remercié.
Chapitre 3 :

« Maintenant que tu as ton bâton, tu vas accomplir don destin, dit Merlin

  • Et il consiste à quoi, mon... destin ?
  • A sauvé mon monde. A vaincre le prince des ténèbres.
  • Votre monde ?
  • Oui, le Gorlor, répondit-il
  • A vos souhait, dit-je
  • Cesse de faire le guignol.
  • Sinon quoi, papy ?
  • Euh...
  • Je serai privé de dessert ? Rigolai-je
  • Non je... arrête maintenant. »

Je faisais tourner en bourrique le grand Merlin. Magnifique. Lui ne semblait pas très content. Il s'assit au centre de la clairière et ferma les yeux. Je jugeai qu'il fallait mieux le laisser tranquille. Je m'allongeais dans l'herbe.. Et je m'assoupis.
« Il t'as trouvé alors, me disait une voix. »
J'ouvris les yeux. J'étais dans une grande salle. Et un homme, enfin je crois, se tenait sur une fontaine au fond de la pièce, celle-ci était grande, très sombre, avec un trône au millieu. La personne avait une longue cape, un bâton était à côté de lui, et une épée à sa ceinture. Il avait les cheveux assez longs. Ils étaient noirs, dessus était posé une couronne de fer aussi sombre que la salle. L'homme se retourna. Il n'avait pas d'oeil. A la place, il avait deux flammes qui brûlait. Je tremblais. Ce mec respirait le mal. C'était pas le roi de anges, j'en étais sur.
« Je suis le prince des ténèbres, je dois te tué. »
Il s'avança vers moi. Je ne pouvais ni bouger ni parler. Il enleva sa cape. Mais il n'avait pas de corps. C'était juste du noir, des ténèbres. Il leva sa main, et traça sur mon cou, une forme. Un crâne avec une couronne. Ma peau était en feu. Je ne saignais pas mais la blessure était profonde. Il s'éloigna.
« Souffrance, murmura-t-il »
J'ouvris les yeux brusquement merlin avait lui aussi ouvert les siens, mon corps était douloureux, je touchai mon cou et je sentis la marque du prince. Ce n'était pas un rêve.
« Je coincé, avoua Merlin

  • Oh non, me voilà avec un vieux papy encombrant »

Je l'aidai à se relever. Son regard se dirigea vers mon cou.
« Tu hurlai et te débattais par terre, je voulais t'aider mais j'étais bloquer.

  • Ah bon ?
  • Ne fais pas l'ignorant, tu l'as vu, lui, n'est ce pas ?
  • Oui...
  • Montre ton cou. »

Je lui montrais il recula. Son regard était rempli de terreur
«  La marque... la marque, l'élu a la marque...murmura-t-il avant de tousser.

  • Vous êtes malade ?
  • Je suis vieux...
  • Vous êtes immortel ?
  • Je l'étais... »

Il toussa encore puis s'écroula.
« Soigner, murmurai-je »
Rien ne se passai. Il ne respirait plus.
« Vie »
Merlin ouvrit les yeux. Puis murmura :
« Pauvre fou »
Je sombrais dans l'inconscience.

DoctorTelefax
Chair à canon

Messages : 8
Date d'inscription : 18/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Wulf le Lun 19 Jan 2015 - 19:37

hummm.. trop de mots, pas assez de dessin ^^.

Franchement, trop crevé pour lire tout cela ce soir

Hé non, je n'ai pas de photo de mon armée, j'aime pas prendre mes armées en photo

_________________
Press Ganger Vendée pour Warmachine/Hordes, prêt pour les démos !!
Khador : 176/309 pa peints (56.95%) // TrollBloods : 16/41 pa peints (39.02%) // Mercenaires : 

Trésorier des P2M depuis le 13 décembre 2015.....record à battre ?
avatar
Wulf
Gardien du trésor

Messages : 3091
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 42
Localisation : St Révérend, Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Thys le roseau le Mer 21 Jan 2015 - 0:43

D'abord bonjour et bienvenue, Doctor Telefax.
De ce que j'ai lu de ton message de présentation, tu envisages de jouer une armée de Nains pour Warhammer Battle, je dirai bonne et mauvaise nouvelle!
Bonne nouvelle car les Nains, bien qu'étant rancuniers envers ma personne, sont une race offrant un large choix de stratégies; allié à une bonne constitution. Avec de la chance aux dés, tu tiendras tes positions et tu iras même embêter ton adversaire sur son terrain.
Mauvaise nouvelle parce que la période ne me semble pas propice pour les nouveaux joueurs: avec cette histoire de fin des temps (qui est une réalité) dans cet univers, je te conseillerai d'attendre un peu avant de projeter d'acheter une armée. Ou alors, achètes le minimum pour l'instant et ne pense qu'à disputer des parties tout ce qu'il y a de plus amicales, sans chercher à suivre un historique dont je crains la suite.
Ensuite, j'ai lu avec intérêt et plaisir ton ébauche d'histoire. Concept plutôt attirant pour expliquer Merlin; et les aventures de son descendant commencent agréablement. Moi-même, j'imagine des mondes fantastiques ou de science-fiction. Au plaisir de te rencontrer pour en parler?

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Paragons of Bravery.
avatar
Thys le roseau
Commandant

Messages : 1551
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 45
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Wulf le Mer 21 Jan 2015 - 19:19

Ouaip, Thys n'a pas tort..Attends de voir ce qui se passe dans la V9 qui devrait sortir vers le mois de mai avant de t'engager plus

_________________
Press Ganger Vendée pour Warmachine/Hordes, prêt pour les démos !!
Khador : 176/309 pa peints (56.95%) // TrollBloods : 16/41 pa peints (39.02%) // Mercenaires : 

Trésorier des P2M depuis le 13 décembre 2015.....record à battre ?
avatar
Wulf
Gardien du trésor

Messages : 3091
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 42
Localisation : St Révérend, Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  woodchukk le Jeu 22 Jan 2015 - 1:17

La v9 est la version battle escarmouche et la v10 cest la fusion des 2 jeux selon les rumeurs donc on a encore 4 ans de jeux voir plus minimum lol

DONT PANIC !
avatar
woodchukk
Paladin de l'Oubli
Paladin de l'Oubli

Messages : 772
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 32
Localisation : LRY

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  BicheNeuve le Jeu 22 Jan 2015 - 9:31

woodchukk a écrit:La v9 est la version battle escarmouche et la v10 cest la fusion des 2 jeux selon les rumeurs donc on a encore 4 ans de jeux voir plus minimum lol

DONT PANIC !

Source ?
Car si battle se met à l'escarmouche y'a moyen que j'investisse Smile
avatar
BicheNeuve
Major
Major

Messages : 470
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 30
Localisation : Si tu savais...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Furioushoof le Jeu 22 Jan 2015 - 13:11

l'ignorance mène à la peur, 
la peur mène à la haine,
la haine mène au coté obscure de la fig.


Soyez patient avant de PSYcôtethé comme des ouf sur des rumeurs infondées



Et Bienvenu :-)
avatar
Furioushoof
Lieutenant
Lieutenant

Messages : 761
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 24
Localisation : Commequiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Cap'taine Zapp le Jeu 22 Jan 2015 - 17:56

Furioushoof a écrit:l'ignorance mène à la peur, 
la peur mène à la haine,
la haine mène au coté obscure de la fig.

...ou a jouer Cryx...

Re-bienvenu pour être constructif.
avatar
Cap'taine Zapp
Colonel

Messages : 2538
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 32
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Eragoon le Jeu 22 Jan 2015 - 23:25

WELCOME !!!
avatar
Eragoon
Sergent

Messages : 101
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 17
Localisation : Mallièvre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  DoctorTelefax le Ven 23 Jan 2015 - 23:03

Merci à vous mais j'ai bien peur que ce ne soit trop tard, j'ai eu le bataillon nain pour 90 euros j'ai saisi l'occasion. Mais bon je ne suis pas non plus là pour que ça devienne ma vie, j'ai du boulot aussi Very Happy. Mais cela fait deux ans que je me suis engagé mais pas autant que mtn. Je veux commencer par les nains car je les adore puis je pense faire du HE, les autres races ne m'interresse pas vraiment.

Merci a toi Thys au sujet de mon ébauche

la suite :

Chapitre 4 :

J'ouvris un oeil puis l'autre. Je me redressai. Merlin était assis plus loin, nous étions toujours dans la clairière. A côté de moi, au sol, se trouvait mon bâton, il était cassé en deux. J'entendis des sanglots. C'était le magicien. Une fille et un gars était avec lui. Ils étaient en armures, celles-ci étaient faîtes de métal de fer je pense, pour le garçon. La demoiselle était en armure de cuir. Deux épées assez longue accroché dans le dos. Elle était brune, le regard très guerrier. Lui, il était grand, blond. Une lame pendit à sa ceinture. Une lance dans la main, un bouclier était dans son dos. Leur âges m'avait frappés, Je leurs en donnait quatorze ans, comme moi. La fille pleurait un peu. Je me levais, m'étirais. Et lança :
« Salut la compagnie ! »
Merlin se retourna, il me vit et parut très surpris.
« Quoi ??? Tu...tu es en vie ?

  • Bah oui, je suis debout, je respire.
  • Tu été censé être mort, ton bâton s'est brisé, lorsque cela se produit c'est synonyme de la mort de son magicien, expliqua la fille. »

Le gars paraissait tout aussi étonné. Je pris les deux morceaux de bois qui me servait de baguette. Et je murmurai :
«  Réparer »
Les deux bout s'attirèrent et s'assemblèrent. Je fais des mouvements avec. Parfait il été comme il faut. Je regardai les autres. Il étaient très étonné.
« Tu ne devrai pouvoir faire cela, dit Merlin

  • Pourquoi ? Demandai-je

  • Tu n'es pas assez puissant »


Il semblait réfléchir très vite.
« Voici les descendant de Arthur, dit Merlin

  • Arthur, c'est qui ? Demandai-je.

  • Le roi Arthur ! Protesta le gars.

  • Ah lui, cool, moi je m'appelle Thibault, me présentai-je.

  • Moi je suis Éric, dit-il

  • Aurore, marmonna la fille »


Super voilà les descendant du plus grand roi de légende. Il était temps de bouger. Ça faisait longtemps qu'on était dans cette clairière. Le garçon me tendit une cape. Elle était verte, idéale pour se camoufler. Je cherchai mon sac et murmurai :
« Transformer »
Il sa changea en une sacoche en bandoulière. J'étais près. Je me tournai vers Merlin pour attendre ses instructions.
« Créer un portail pour le Gorlor, dit-il

  • Quoi ??? hurla Aurore, c'est impossible, même vous vous n'y arrivez pas.
  • Vas-y Thibault, assura le magicien. »

Je vidai mon esprit, me concentrai. Puis me rendit compte que je ne savais pas ouvrir les portails. Des mots s'affichèrent dans mon esprit.
« Ouverture portail Gorlor »
Un vortex magique apparut, je sautai dedans.
Je m'écrasai sur le sol. La tête la première dans la boue. Mes amis arrivèrent, qui je pense n'avait pas sauté dans le portail, ne se cassèrent pas la figure. Je me relevai. Je murmurai :
« Nettoyer »
La boue et la terre s'évaporèrent. Tout propre le Titi. Merlin regardai au loin. Puis désigna un petit village au loin. Nous nous y dirigeâmes.
Chapitre 5 :

Nous arrivâmes tranquillement et les villageois nous accueillirent comme des rois. Non je rigole ( vous avez cru, hein ? ), en fait à un kilomètre de là où on était arrivés par le portail, nous fûmes attaqués par des brigands.

Nous avançâmes sur la route mais, un homme grand avec une masse à la main.
« Vous objet de valeur, tout de suite, ordonna-t-il »
Il claqua des doigts et une dizaine de bandits nous entourèrent. Éric et Aurore posèrent leurs armes au sol et sortirent leur bourses de pièces. Sauf que s'en était pas, c'était des diamants. Les yeux du chefs des brigands, enfin je crois, brillèrent. Il me regarda et et regarda ma pierre sur mon bâton.
« Donne moi ton caillou, dit-il

  • T'as crut, toi, tu parles autrement, mec, rétorquai-je »


Je brandit mon bâton, et cria :
« Choc »

Ils furent tous expulsé à terre. La plupart était assommés ou prenaient la fuite. Le chef, dont la masse avait été cassé, tira son épée. Il fonça sur moi. Je murmurai :
« Arrêt »
Il ne bougeai plus bloquai dans son mouvement. Merlin sourit. Il tira une épée, que je n'avais jamais remarqué, de sa ceinture et me la passa.
« Cadeau, je ne me bat plus, me dit-il »
Je le remerciais d'un regard. Je relâchai la pression sur le bandit. Il me re-fonça dessus. Je l'évitai. Une habilité à l'épée me vint. Je fut fantastique. Je parai, attaquai, je jouai avec mon ennemi. Puis je le désarmai. Il pris la fuite. Je tendis l'épée à Merlin mais il la refusa :
« Elle a été forgé par les elfes, c'est la meilleur lame de ce monde

  • Merci beaucoup »

Je la brandit en signe de victoire.
« Saluer le chasseur de brigands, cauchemar des bandits, Thibault le magicien guerrier. »
Éric me fit une tape amicale dans le dos qui m'envoya à terre. Pendant que je me relevai. Les brigands s'agenouillèrent devant moi.
« Vous connaissez l'humour dans ce pays ? Demandai-je sans attendre de réponses »
Éric rigola dans mon dos. Aurore sourit. Merlin resta sérieux mais était assez amusé.
Nous continuâmes jusqu'au village. Il était derrière une rivière, nous étions obligé de passer sur le seul pont qui nous permettais de traverser le fleuve. Nous étions arrivés à l'entrée du pont. Quand une dizaines de gardes le traversèrent en courant. Et se mirent en position de combat et nous s'empêchèrent de passé.
« Vous ne passerez pas, dit un des soldats d'un théâtral

  • Mais... commença Merlin
  • Vous ne passerez pas, répéta le garde »

J'explosai de rire, les soldats et mes amis me regardèrent bizarrement. Je mis un temps a retrouvé mon calme.
« Vous comptez la faire longtemps à le Gandalf, ou quoi ? Plaisantai-je.

  • Vous ne passerez pas, ordonna le soldats.
  • Vous pouvez passé, dit-je
  • Non.
  • Vous pouvez passé, répétai-je
  • Vous pouvez passé, dit un autre garde en s'écartant. »

Nous traversâmes le pont. Merlin me regardai bizarrement. Puis il se lança :
« Comment...

  • La guerre des étoiles, le coupai-je, je dissuade par magie les esprits faible.
  • Qu'est-ce ? Demanda-t-il.
  • De la science fiction, papy, répondit-je avec amusement »


Nous entrâmes donc dans la ville. Nous n'avions pas d'argent mais les descendants de Arthur avait des diamants. Nous les échangeâmes contre des vivres et des chevaux. Nous entrâmes dans une auberge pour passer la nuit. L'auberge était tenu par un homme, assez jeune. Merlin se pencha et murmura à mon oreille :
« C'est mon père, le seul dieu libre de cette contrée, les autres sont emprisonnée par le prince des ténèbres. »
Ok ok ! Ça choque personne, Merlin avait un père plus jeune que lui, et c'était un dieu. L'homme sembla reconnaître le magicien. Il nous donna les clefs de nos chambres et alla dans une pièces à l'arrière de salle commune de l'auberge avec mon vieil ami.
Chapitre 6 :

J'entrai dans ma chambre, elle était petite, avec un grand lit et une table. Je déposai mes affaires sur celle-ci. Je m'allongeai. Je m'assoupis.
« Tu es donc parmi nous, dit la voix dans mon rêve »
Cette fois la voix que j'avais reconnu, était plus clair. J'ouvris les yeux et je le vis. Je me levai et chercha à ma ceinture l'épée que Merlin m'avait donné. Je ne la trouvai pas. Je ne pouvais compter que sur ma magie. La peur me tordait le ventre, je savais que je rêvais mais cela avait l'air tellement vrai. Le prince des ténèbres s'avança vers moi.
« Tu sais mon cher, tu ne peux vivre sans que je vive, nous sommes liés par plus que de la magie.

  • Que veut-tu dire ? Demandai-je »

J'étais assez content, j'avais réussi à parler.
« Regarde au fond de ton coeur, dit-il

  • Je ne peux pas, c'est difficile, répondit-je en essayant de regarder l'emplacement de mon coeur dans ma poitrine, ça faisait mal au cou.
  • Tu es idiot, c'est une expression.
  • Mais vas-y gène toi, insulte moi, ironisai-je.
  • Je suis ton père Thibault.
  • C'est ça, tu es Dark Vador, et moi y a marqué « crétin » sur mon front »

Il eut l'air pris eu dépourvu, il sourit puis éclata d'un rire froid.
« Je pari que tu mentais que tu voulais me faire peur, dit-je

  • En effet mais nous sommes liés par beaucoup, tu es la lumière qui peut détruire mon royaume.
  • C'est mon royaume, dit une voix. »

C'est la première fois que j'entendais quelqu'un parler de la manière d'un magicien, couramment. Ce quelqu'un devait être très puisant. La voix provenait du trône, un grand homme y était assis. Il se leva. Il avait une très longue épée noir, et un bâton qui semblait une baguette chinoise pour lui tellement il était immense. Il portait une armure et une cape mélangés. Vraiment bizarre. Il avait une grande couronne d'or et de noir. Il était terrifiant. Le prince sembla trembler. Pour le maître du mal c'était incroyable. Il s'agenouilla devant l'homme.
« Bonjour père, dit mon ennemi

  • Je ne suis pas ton père misérable, je suis ton créateur, je suis le roi des ténèbres, dit l'homme. »

Il se tourna vers moi et dit d'une voix forte :
« Souffre Thibault »
Aussitôt dit, aussitôt fait.
Je me levai en sursaut transpirant un douleur au cou, et hurlant. La marque des ténèbres avait grandit. Elle s'étendait sur mon épaule et sur mon cou, jusqu'à la base de la joue. Mes amis débarquèrent dans ma chambre.
Chapitre 7 :

« Que t'arrive-t-il ? Demanda Katie.

  • Rien, ce n'est rien, répondit-je en me massant le cou. »


Elle m'observa puis aperçut la marque et eut un petit cri, elle tomba dans les pommes. Je murmurai : « Stopper »
Elle s'arrêta juste avant de tomber à terre. Une douleur insupportable vint dans tout mon corps. Je hurlai de douleur. Je tombai à terre et personne me rattrapa. Mon corps ne me répondait plus, comme si j'étais contrôler par quelqu'un d'autre. Je perdit connaissance. Tout était noir. Quand je repris connaissance, c'était très étrange. Je portais une armure blanche, elle brillait, une cape noir était sur mes épaules. Mon épée était de la même couleur. mon bâton, lui, était d'une blancheur stupéfiante. J'étais toujours dans la chambre, mais seul. Je regardai au sol et je vis mes amis. Étalés par terre dans des flaques de sang. Je m'accroupis et pris leur pouls. Éric était vivant mais très faible. Quand à Aurore, je ne sentais plus rien. Elle était morte. Comment ? Je n'en savais rien. En tout cas de puis trop longtemps pour que je puisse la ressusciter. Merlin n'était pas là.
« Conscience, réveille, murmurai-je en plaçant ma main sur la poitrine de Éric. »
Il ouvrit un oeil, et il me regarda, il recula d'un bond et tira son épée. Me menaçant.
« Qu'est ce qu'il y a ? demandai-je.

  • Tu nous a attaquer, tu l'as tué et c'est à mon tour. »

Il bondit sur moi, je claquai des doigts et son épée disparut. Ses yeux se révulsèrent. Il murmura :
« Tu vas nous servir désormais, fils des ténèbres, dit-t-il d'une voix bizarre. »
Il se leva, et un jet de magie noir sortit de ses mains et fonça sur moi.
« Stopper, absorption, extraction, dit-je »
La magie s'arrêta et entra en moi, un fantôme sortit du corps de mon ami. Puis il fuit. Éric tomba à terre mais je le rattrapai avant que sa tête cogne contre le sol. Ses yeux était ouvert mais il ne pouvais plus bouger. Je sentais que de la haine envers moi. Merlin entra dans la pièce. Il nous aperçut mais je perdis de nouveau le contrôle de moi-même. Mais cette fois je pouvais voir mes faits et gestes. Je murmurai :
« portail »
Nous disparûmes et Merlin resta bouche bée, seul. Nous atterrîmes dans une clairière. Au milieu de celle-ci, il y avait une personne adossé à une fontaine en pierre. Ce curieux personnage avait des oreilles pointus. C'était une femme. Elle avait des yeux en amandes d'un brun incroyable, ses cheveux était châtains, presque blond. Elle était dans une robe blanche. Elle était sublime. Elle semblait avoir dix-sept, dix-huit ans. Un grand homme, brun, massif. Mais ses yeux était fermés, dès qu'il les eut ouverts. Je reprit le contrôle de mon corps.
« Bienvenue, je suis Lonisa, magicienne et princesse elfe.

  • Euh...cool, bégayai-je
  • Je suis le père de Merlin, dit l'homme »

Il avait prit une apparence différente que la dernière fois dans l'auberge. Je le croyais, c'était un dieu.
« Moi c'est Thibault, l'élu de la prophétie.

  • Et possesseur de la marque des ténèbres, ajouta Lonisa.
  • En effet »

Elle m'intriguai énormément, elle était si jeune mais en même temps parlait avec sagesse. Je le dévisageais.
« Qui a-t-il ? Demanda-t-elle »
Je ne répondit pas. Le dieu me regarda et esquiva un sourire. C'est alors que je me rappelai que mon ami était par terre, dans l'herbe, inconscient. L'elfe s'approcha et murmura :
« Conscience, soigner »
Éric ouvrit les deux yeux d'un coup et se leva. Il me dévisagea longuement, cela devenait gênant. Il se retourna et regarda les deux autres personnage.
« Qui êtes-vous ? »
Ils n'eurent pas le temps de dire un mot, qu'une flèche vola elle frôla Lonisa et se dirigea vers mon ami.
« stopper »
Je murmurai ces mots et la flèche s'arrêta et disparut. Je tirais mon épée et leva mon bâton au-dessus de la tête. Des vingtaines d'hommes en armure noir débarquèrent dans la clairière. Ils nous encerclèrent et d'une parole je les envoyai au sol :
« Choc »
Le dieu et l'elfe fut surpris de ma puissance.
« Vous allez partir, dit je d'une voix autoritaire, en employant la magie.
« Nous allons partir, répétèrent les hommes »
Puis ils partirent. Lonisa avait ouvert la bouche presque entièrement. C'était amusant à voir.
« Comment tu fais ? Qui est-tu vraiment ? Demanda l'elfe

  • Je suis le descendant de Merlin, l'élu de la prophétie, quoi dire de plus ? Dis-je
  • Tu m'avais pas dit tout ça, tu m'avais juste dit que c'était une lueur d'espoir !!! gronda-t-elle le dieu.
  • C'est ce qu'il est, répondit-t-il »

J'entendis Éric bouger. Je me retournais. Il était stupéfait puis s'approcha de moi. Il avait les larmes aux yeux. Il s'agenouilla devant moi. Et déposa ses armes à mes pieds.
« Je m'engage à te servir à jamais, dit-il

  • Si tu veux. »

Sur le coup je n'y avais pas fait attention j'étais concentré sur ma quête. Le père de Merlin me tendit une carte. La carte du royaume de Gorlor. Le royaume des ténèbres s'étendait au nord. A peine eu-je vu l'endroit au se trouvait mon ennemi je créais un portail. Lonisa, Éric et moi sautâmes dedans.
Chapitre 8 :

Nous arrivâmes devant un palais de pierre sombre. Je ne vis aucune fenêtre. Il était entouré de douve mais aucun pont ne pouvait nous permettent d'entrer dans le château. C'est alors une araignée géante arriva devant nous.
« Répondez à ma question ou passez votre chemin.

  • Vous faîtes quoi si on y répond correctement ? Demandai-je

  • Je tisse un pont jusqu'au palais de mon maître, mais si la réponse et fausse je vous dévore tous.

  • Ok cool ce programme ! C'est quoi votre question ?

  • Je commence la nuit, je finis le matin, je suis dan l'étang, je suis au fond du jardin et ja passe deux fois dans l'année, qui suis-je ? Vous avez cent secondes. »


Je me mis en tailleur sur le sol et ferma les yeux je réfléchis à la question. Pendant ce temps Lonisa et Éric était en difficulté.
« Au début de la nuit et à la fin du matin il y a le sommeil mais il n'est pas dans l'étang, deux fois dans l'année, il y a l'éclipse spectrale ( Je ne savais pas ce que c'était ), dans l'étang il y a les grenouilles, l'eau. Non, non je ne vois pas, se lamenta mon amie elfe.

  • Plus que vingt secondes.

  • Non ce n'est pas ça non plus, dit Lonisa

  • Dix-huit, dix-sept.

  • Non, non et non, Thibault tu fais quoi aide-nous !! S'exclama-t-elle »


En réalité je connaissait la réponse, depuis une dizaine de seconde, dans ces énigmes il faut entrevoir plus de possibilités, de choix, il faut voir autrement. Ce qui nous entourent deviens très important.
« Huit, sept, continua l'araignée

  • Thibault, cria Lonisa d'une voix indignée, elle semblait sur le point de pleurer. »


Je me levai tira mon épée et brandit mon bâton.
« Fini de compter spider-gardien ta fin est proche, la réponse est la lettre « n » !

  • Bonne réponse... »


Je la décapitai et avança vers le vide.
« Thibault qu'a tu fais ? Hurla Lonisa

  • Je continu seul, adieu les amis. »


Je vis une larme perler sur la joue de Lonisa. Je m'approchai d'elle essuya la larme avec mon doigt. Puis je me penchai vers elle et l'embrassa. Je me détournais d'elle, elle tomba à elle. Je lançais un sort pour la retenir, maintenant je n'avais plus besoin de parler, j'avais évoluer.

J'avançais et me propulsa de l'autre côté du gouffre et fis exploser la porte principale.



DoctorTelefax
Chair à canon

Messages : 8
Date d'inscription : 18/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  Thys le roseau le Dim 26 Juil 2015 - 22:41

Bonjour DoctorTelefax.
Je me permets de remonter ta présentation pour te dire deux-trois petites choses.
D'abord, concernant ton envie de te collectionner une armée de Nains, bonne nouvelle: ils sont bien présents dans le nouvel âge de WarHammer; ce sont les meilleurs alliés de Sigmar. Alors tu peux te lâcher à les acheter.
Ensuite, au sujet de ton histoire ébauchée ci-dessus, j'aimerais beaucoup en connaitre la suite et fin.
Après, es-tu venu au club même une seule fois? J'aimerais bien échanger des discussions avec toi.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Paragons of Bravery.
avatar
Thys le roseau
Commandant

Messages : 1551
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 45
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut je suis nouveau

Message  DoctorTelefax le Lun 27 Juil 2015 - 12:14

Salut Thys,
Concernant les nains je suis en train de finir mon armée, je vous spécifierai son contenu quand elle sera finis.

Maintenant, mes histoires sont aussi en cours, je suis en train de les écrire, je vous enverrais la fin ne vous inquiété pas.

Je n'ai pas eu l'occasion de venir vous voir mais je vous ai deja vu à St Gilles lors de l'heroic fantasy, j'espere venir maintenant.

Tom

DoctorTelefax
Chair à canon

Messages : 8
Date d'inscription : 18/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum