Le Deal du moment :
Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two ...
Voir le deal

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators

+3
Dominar Rygel
Sekemtar
Thys le roseau
7 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mar 13 Mar 2012 - 18:36

Suite au post racontant la naissance des Death Angels, j'ai décidé de vous faire connaitre les premiers siècles d'existence du chapitre Principator. Voilà donc :

Le chapitre Principator, ses origines et son histoire.

Le chapitre Principator date de la vingt-quatrième fondation, il est issu de la banque de données des Ultramarines par l'intermédiaire des White Consuls. Son année de fondation est 575M38. Son premier Maitre de chapitre fut Cassio Antharus. C’est lui qui fixa l’héraldique initiale du chapitre.
Il s’écoula un siècle avant qu’une planète ne nous soit allouée pour installer notre forteresse-monastère. Un siècle pendant lequel nous formâmes les premières compagnies (du moins une bonne part des compagnies de combat) par le feu des guerres. Notre première heure de gloire fut l'extermination sur Stiblis d'une sorte de Whaaagg!! constituée principalement de Gobelins et qui se nommait le Komba. Lorsque notre monde nous fut alloué (Régilis IV), le chapitre tout entier entra dans le Warp pour s’y rendre.
Mais un traître était en cheville avec des Eldar Noirs qui convoitaient ce même monde. Si nous y étions arrivés, notre puissance de feu aurait été suffisante pour les en empêcher. Aussi le traître, le sergent Berrio, honni soit son nom, entraîna avec lui son escouade dans une action de sabotage. Lui et ses neuf marines furent finalement tués mais leur geste nous força à sortir du Warp et à naviguer dans l'espace physique pendant 95 ans.
Nous finîmes par trouver une planète où nous réfugier. Hasard ou Destinée, nous redécouvrîmes un monde de l’Impérium perdu peu après l’Hérésie d’Horus. Ce monde, Esperanza, vivait maintenant sous la domination de Xénos particulièrement abjects. Imaginez des moustiques de trois mètres d’envergure pour autant de long, capables d’aspirer tout le sang d’un homme en une fois. Tels étaient les oppresseurs des Humains d’Esperanza. Nous décidâmes donc de purger cette infection qui offensait l’Empereur. Durant cette guerre, deux principaux changements eurent lieu dans notre chapitre : le premier est d’ordre génétique ; nous reçûmes de l’Adeptus Terra l’autorisation de modifier notre code génétique afin d’intoxiquer notre sang pour tuer les xénos, mais à condition que jamais un autre chapitre ne soit crée à partir de notre banque de donnée. Le second est d’ordre héraldique : comme pendant toute la guerre nous prîmes une étoile particulière du ciel d’Esperanza comme repère pour mener nos missions secrètes, à la fin du conflit nous abandonnâmes l’aigle blanc sur fond vert pour adopter le stylisme de l’étoile sur fond noir de nuit. Finalement, au bout d’un siècle, une escouade tactique égarée dans une région des plus hostiles trouva presque par hasard un site qui pouvait être qualifié de capitale de l'ennemi. Les derniers xénos furent exterminés lors de l’assaut de leur citadelle marécageuse. La gloire de l’Empereur allait de nouveau briller sur ce monde qui nous fut alloué.
Dès lors, nous avons fidèlement servi l’Impérium, livrant des guerres d'importances variables contre ses ennemis. Nous avons eu l’occasion de participer à une croisade réunissant plusieurs chapitres et nous savons que, lorsque nous serons appelés de nouveau, nous serons prêts. Notre veille est sans cesse exacerbée par la proximité des Eldar noirs de Commorragh. Mais ce ne sont pas nos pires ennemis.

L’une des guerres menées par le chapitre fut mémorable car elle nous opposa en l’an 49M39 à la faction d’Eldar Noirs qui occupait Régilis IV, le monde qui nous était initialement destiné. Durant ce conflit qui dura quatre mois, notre maitre de chapitre, Cassio Antharus, trouva une mort héroïque en stoppant avec la première compagnie l’avancée d’une colonne importante de renforts ennemis. Angus Aquilla lui succéda. La victoire finale fut acquise d’une façon peu habituelle : elle commença par la presque destruction de l’un des dreadnoughts, Frère Timothéeus. Mais ce frère, l’un des plus vieux du chapitre (il fut sanctifié suite à la trahison de Berrio, honte à l’infâme), ne voulut pas rendre les armes face à nos ennemis séculaires. Il fut donc sanctifié dans la seule armure Dreadnought contemptor du chapitre. Sa soif de vengeance fut pour beaucoup dans la réussite des combats suivants. C’est le Vénéré Frère Timothéeus qui détruisit l’esquif du seigneur ennemi et de sa garde, démoralisant les Eldar Noirs restants. Il va de soi qu’aucune pitié ne leur fut accordée et que nous les tuâmes jusque au dernier.

J'ai dis que nous avons participé à une croisade, je me dois d'ajouter que ce fut à la fois l'un de nos plus hauts faits d'armes et l'une de nos pires tragédies. Le monde-forge de Scoria II était un monde stratégique pour l'Impérium du fait de sa grande taille et des richesses produites dans ses usines. Aussi, lorsqu'un culte impie dédié à Khorne se fit jour dans sa population, plusieurs chapitres de Marines mobilisèrent des effectifs pour purger cette lourde hérésie. Notre chapitre envoya, pour sa part, des escouades de chacune de ses compagnies, commandées par le Matter Grégorian. Nous avions reçu pour travail d'isoler l'une des plus importantes villes de Scoria et d'attendre des renforts d'Ultramarines pour lancer l'assaut. Mais il ne fallut qu'une nuit de siège pour que la situation soit tout autre. Nous avions formé nos positions de siège au soir de notre première journée de mobilisation sur place. Les habitants de Tactin se terraient derrière des murailles dont ils ne pouvaient plus sortir. La nuit venait de tomber; longue nuit de plus de 24 heures (ceci dû au temps passé par Scoria II pour tourner sur elle-même) et nos primogénitors étaient attendus pour dans trente heures. Le drame éclata trois heures plus tard: nous nous retrouvâmes assaillis par derrière par des Titans et des Chevaliers impériaux en nombre. Nos pertes initiales furent relativement peu élevées mais cet ennemi-là était venu pour se battre et anéantir du Space Marine. De plus leur tactique était de nous bombarder lourdement, de charger au corps à corps puis de reculer lorsque nous nous organisions et ensuite recommencer. Nombre d'escouades furent détruites ou très diminuées lors de cette bataille, notamment les effectifs de la 5ème compagnie présents se sacrifièrent jusqu'au dernier frère pour que nous puissions terrasser quelques machines. Ensuite, nos assaillants se retirèrent pour de bon, ne laissant que la carcasse d'un Titan et de deux chevaliers derrière eux, alors que nos troupes avaient été réduites au moins des trois quarts. En entendant des chants barbares monter des murs de Tactin, nous comprîmes que les ex gardes impériaux de la ville allaient sortir dès l'aube pour nous achever. Le temps de panser nos plaies et nous vîmes que nous n'étions plus que quelques dizaines, de compagnies disparates. Le Matter Grégorian avait été très gravement blessé et ne pouvait plus se déplacer. Cette humiliation provoqua chez nous une colère froide et implacable. Réunissant alors les quelques moyens dont nous disposions encore, nous lançâmes aussitôt un assaut vengeur. Traversant le fleuve bordant la ville par le fond de son lit, nous eûmes la chance de trouver une porte que les renégats avaient imprudemment ouverte trop tôt. Notre attaque rencontra une résistance disparate, désorganisée par les libations de sang et d'alcool qui avaient lieu et, franchissant tout obstacle vainement dressé en travers de notre route, nous atteignîmes le palais du prévôt. Sa prise fut l'affaire d'une escarmouche rapide et lorsque ses défenses furent toutes entre nos mains et que le prévôt et sa suite furent morts à nos pieds, nous constatâmes que aucun frère n'avait été même blessé lors de l'assaut. Le jour venu, lorsque les Ultramarines arrivèrent, nous les attendions au coeur d'une ville prise et purgée de toute son idolâtrie. L'examen des épaves titaniques révéla que nos assaillants faisaient partie de la légion renégate des Flaming Skulls. Depuis, il n'y a personne que nous haïssons plus qu'eux. C'était en l'an 330M40.

Un autre événement d'importance dans notre histoire fut une mission secrète que nous menâmes de notre propre initiative. Notre Matter Librarius ayant eu la vision d'un confrère, épistolier Dark Angel, en grand péril, il mit sur pied avec l'accord de notre précédent maître de chapitre une mission de sauvetage comprenant des escouades des première, cinquième et dixième compagnies à destination du monde corrompu de Luxubis. Suite à une attaque aussi précise que soudaine (mais soigneusement préparée), nous réussîmes à forcer les défenses de la citadelle de Slaanesh où était enfermé notre objectif et nous parvînmes à l'arracher des griffes de ses tortionnaires et à nous enfuir avant que les marines du Chaos formant la garnison ne se soient remis de leur surprise. Nous parvînmes ensuite à rejoindre le Roc pour déposer l'épistolier à son chapitre. Par la suite, une attaque menée conjointement par notre chapitre et celui des Dark Angels devait ruiner durablement le potentiel de nuisance de ce monde. En guise d'amitié et d'alliance durable, le maître de chapitre Dark Angel nous donna quelques pièces d'équipement de leur arsenal.


Dernière édition par Thys le roseau le Dim 20 Déc 2020 - 8:53, édité 11 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mer 14 Mar 2012 - 1:24

@ Vanvan
Je te rassure, mon background est tout ce qu'il y a de plus...inventé!
Du nom du chapitre jusqu'à sa victoire racontée contre les Eldar Noirs en passant par sa planète-monastère, tout est issu de mon imagination fertile.
Le seul élément officiel GW dans ce texte est que les White Consuls ont bien plusieurs chapitres successeurs à leur actif.

Je n'ai pas fini de vous surprendre!


Dernière édition par Thys le roseau le Ven 7 Nov 2014 - 3:06, édité 1 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Ven 16 Mar 2012 - 4:56

Esperanza : une planète qui porte bien son nom

La colonisation d'Esperanza eut lieu lors de l'Essor de l'Humanité, à une époque où les Space Marines n'existaient pas encore. Cette planète reçut à l'origine un tout autre nom mais celui-ci s'est perdu depuis bien des millénaires. En cause : son isolement total (sa perte pour l'Empire) suite à l'hérésie d'Horus. La civilisation de ce monde sut survivre dans sa solitude. Mais cela ne se fit pas sans régression et les habitants de la nouvellement nommée Esperanza se retrouvèrent à vivre un nouveau moyen-âge. Ce fut la cause de leur plus grand malheur.
Si les habitants d'Esperanza restèrent unis sous l'autorité d'un triumvirat de régents, les terres furent réparties en de très nombreux fiefs féodaux, dont les propriétaires (ducs, comtes, barons, etc) se firent la guerre incessemment, parfois pour un motif aussi futile que la possession d'un lavoir. Tandis que la noblesse se complaisait dans l'art de la Chevalerie, au grand dam des régents dont le pouvoir faiblissait au fur et à mesure des siècles, le peuple se sentait délaissé.
Aussi, lorsqu'Esperanza fut attaquée sans sommation par des vaisseaux xénos inconnus, non seulement ses armées ne savaient pas réagir à cette menace, mais de plus, le gouvernement laché par ses sujets fut forcé de capituler sans condition presque tout de suite. Et ce fut l'Age de la Souffrance.
Les xénos prirent pied ou plutôt patte d'insecte sur leur nouveau monde et commencèrent leur règne.
Sous la tyrannie de ces moustiques géants (rapidements surnommés les Borzz) les Humains ne furent rien d'autre que des repas en sursis. N'ayant d'autre droit que celui de se reproduire, ils travaillèrent à cultiver pour leur subsistance un sol de plus en plus ingrat de ses récoltes. Les Humains d'Esperanza ne vivaient plus : ils survivaient au jour le jour, craignant à chaque heure qu'un Borzz ne descende du ciel pour les vider de leur sang. Ce qui était malheureusement banal.
Plusieurs millénaires de servitude s'écoulèrent ainsi lorsqu'un jour, un jeune garçon de seize ans, voyant son petit frère piqué par un Borzz, se révolta. Avant que le xéno n'ai fini son repas, l'adolescent s'était saisi d'une hache et le tua. Forcé de s'enfuir, il jura de consacrer le reste de sa vie à l'extermination de l'oppresseur. Au début, il se retrouva à ne tuer que des Borzz isolés. Mais motivé par sa haine, il s'entrainait chaque jour dans son repaire secret. Le jeune garçon était intelligent aussi recherchait-il de nouvelles ruses sans répit. Et il commença à être renommé. Se donnant le nom de Lancelot, il se mit à réunir ceux et celles qui acceptaient de tout quitter pour le suivre. Pendant plus de trente ans, Lancelot et les siens luttèrent contre les xénos dans un combat qui semblait perdu d'avance. Jusqu'au jour où un important officier xéno proposa des négotiations avec les Rebelles. Lancelot accepta de s'y rendre mais pressentant un piège, il prit soin de disperser ses meilleurs lieutenants afin que ceux-ci continuent le combat. L'intuition du leader était fondée, hélas, et Lancelot fut tué par traitrise.
Les Borzz pensèrent leurs problèmes rêglés, il n'en fut rien! Au contraire, la mort du chef Rebelle réveilla la conscience des Humains et partout la Rébellion gagna de nombreux partisants. Mais cela n'aurait pas suffit et les xénos auraient fini par exterminer leurs esclaves. Seulement, ce fut peu de temps après que les Principators mirent pied sur Esperanza. Pour la première fois depuis qu'ils avaient envahis la planète, les xénos durent prendre les armes contre une force militaire capable de faire jeu égal. Instruisant et entrainant les habitants de ce monde, les Space Marines eurent tôt fait de s'implanter.
La guerre se révéla être d'usure de part et d'autre et aucun des deux camps ne semblerait l'emporter facilement. Jusqu'au jour où une escouade tactique découvrit un marais bien peu engageant, une région à la nature pervertie dont les marines devinèrent qu'elle cachait la capitale des Borzz. Le sergent Basilius et ses neuf marines s'y engagèrent. Sept jours plus tard, l'escouade Basilius arriva de l'autre côté, au terme d'une traversée épique où elle ne perdit que trois marines et découvert le site de la ville xéno ; le tout en parcourant près de mille kilomètres sans une minute de sommeil. Cet exploit fut dignement célébré par le chapitre : il est la base du test d'aptitude des scouts avant leur intronisation en tant que marines à part entière.
Il ne fallut qu'une bataille aux Principators pour détruire la civilisation xéno sur Esperanza.
Par la suite, Esperanza se mit à prospérer. Les Marines choisirent le continent le moins peuplé pour installer leur forteresse et le reste de la planète (à l'exception du marais sans espoir) fut régénérée et sa population retrouva un mode de vie heureux. Promenez-vous dans une ville d'Esperanza et vous vous croirez vivre sous le règne de Louis XIII (à peu de choses près).


Dernière édition par Thys le roseau le Dim 20 Déc 2020 - 8:58, édité 1 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Sekemtar Ven 16 Mar 2012 - 8:25

belle histoire, plutôt bien narrée.

blagounette : tout le monde sait que le space marine de base se balade avec une bombe d'insecticide ^^, au pire un petit coup d'exterminatus et on en parle plus ^^ mouahaha alien
Sekemtar
Sekemtar

Messages : 1642
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Sam 31 Mar 2012 - 21:20

(Les astérisques signalent l'état des figurines: une, j'ai la référence; deux, elle est peinte.)

L'organigramme du chapitre:

L'état-major du chapitre est connu sous l'appellation de: Humaneus Rex.
Il est dirigé par le maître de chapitre (9ème du titre) Matter Areïs Carolus*.
Le maitre de la sainteté est le Vénérable Père Talnamm*, en armure terminator, qui a succédé au Vénérable Père Correlaro Mendoza*. Intégré dans un dreadnought contemptor relic, ce dernier pourra faire profiter le chapitre de sa sagesse pour encore bien des siècles.
Le maître de la forge du chapitre porte simplement le titre de Matter Horlogio*.
Les maîtres de l'Apothécarion successifs prennent le nom de Matter Esculapius.
La garde d'honneur du chapitre comprend sept frères dont:
Le sergent vétéran Achillès, le paladin Bayard* qui est le champion du chapitre en activité et le doyen primaris Aronès*, vétéran de centaines de conflits, qui a l'honneur de porter la bannière du chapitre.
De par son ancienneté le vénérable frère Timothéeus** fait aussi partie intégrante du commandement.
Effectifs du Librarius: Maître archiviste Abel Vinciano* (en armure Terminator); 1er épistolier Félixis Lux** (en armure Terminator); épistolier Garhans Foxhound* (en armure primaris); épistolier Yonas Wolfstone**; copiste Domenius Anaxès**.
 
Première compagnie: Lux Irae.
capitaine terminator Octavio Gomez*.
lieutenant primaris Alaxandre*,
lieutenant Remus.
chapelain primaris Constelo*.
escouade de commandement:
champion de compagnie Korres,
doyen bladeguard Tuomas*,
apothicaire primaris Nicolaï*,
sergent vétéran bladeguard Pamyr,
frère vétéran bladeguard Stephan,
frère vétéran bladeguard Xavier,
frère vétéran bladeguard Tulian,
frère vétéran bladeguard Eldon.
1ère esc: sergent Gaspard + 9 Terminator d'assaut, chef de groupe frère Jakson*.
2ème esc: sergent Korleus + 9 Terminator d'appui, chef de groupe frère Ferrenn*.
3ème esc: sergent Athos + 9 Terminator d'assaut, chef de groupe frère Mélius**.
4ème esc: sergent Bright + 9 Terminator d'appui, chef de groupe frère Mikel*.
5ème esc: sergent Mycah + 9 vétérans d'assaut avec réacteurs dorsaux, chef de groupe frère Ilario*.
6ème esc: sergent Fidélio + 9 vétérans d'appui, chef de groupe frère Ektor*.
7ème esc: sergent Silver + 9 vétérans d'assaut en land raider, chef de groupe frère Kylyan*.
8ème esc: sergent Marvik + 9 vétérans d'appui, chef de groupe frère Josan.
9ème esc: sergent Eremus + 9 vétérans intercessors d'assaut, chef de groupe frère Eddi.
10ème esc: sergent Aurèle + 9 vétérans intercessors, chef de groupe frère Katos.
dreadnoughts:
vénérable frère Addams*,
frère Eduardo (ironclad)*,
frère Samson (ironclad)*,
frère Mahaliel,
frère Romario*,
frère Auberon (rédemptor).
mission: apporter l'expérience et la force de frappe là où c'est nécessaire.

2ème compagnie: Night Revenge
capitaine Esteban Vegas*.
lieutenant primaris Bellis*.
lieutenant Odhon*.
chapelain Jorgios*.
escouade de commandement:
paladin Ghalhan*,
doyen Jiusep*,
apothicaire Pastor*,
sergent vétéran Ronan*,
frère vétéran Fustio*,
frère vétéran Joseh*,
frère vétéran Kazan*,
frère vétéran Dorle*
1ère esc: sergent Clovis + 9 marines tactiques, chef de peloton frère Lori**.
2ème esc: sergent Luka + 9 marines tactiques, chef de peloton frère Ferb*.
3ème esc: sergent Orion + 9 marines intercessors, chef de peloton frère Briss*.
4ème esc: sergent Adhar + 9 marines intercessors, chef de peloton frère Lionel.
5ème esc: sergent Juarès + 9 marines intercessors d'assaut, chef de groupe frère Cédry.
6ème esc: sergent Massalia + 9 marines intercessors lourds, chef de groupe frère Jaston.
7ème esc: sergent Liamm + 9 marines d'assaut avec réacteurs dorsaux, chef de groupe frère Argos*.
8ème esc: sergent Jefferson + 7 marines à motos + moto d'assaut, chef de groupe frère Saran*.
9ème esc: sergent Lucratès + 9 marines dévastators, chef de groupe frère Endymio*.
10ème esc: sergent Parthès + 9 marines désolators, chef de groupe frère Finéas.
2 servo-tourelles firestrike*.
1 canon thunderfire.
dreadnoughts:
vénérable frère Erasmus*,
frère Willhurt (ironclad),
frère Darius**,
frère Julios,
frère Alaric* (rédemptor).
marcheur Invictor: frère Thiébald.
mission: mener les actions chirurgicales du chapitre.

3ème compagnie: Spirit of Justice.
capitaine Julius Rhemeus*.
lieutenant primaris Marcalius*.
lieutenant Grant*. 
chapelain Gaudio de Souza*.
escouade de commandement:
paladin Johannes*,
doyen Zorba*,
apothicaire Samuels*,
sergent vétéran Hulrich*,
frère vétéran Dhavan*,
frère vétéran Rufus*,
frère vétéran Logan*,
frère vétéran Sliman*.
1ère esc: sergent Stylus + 9 marines tactiques, chef de groupe frère Ufred*.
2ème esc: sergent Donnal + 9 marines tactiques, chef de groupe frère Sammi*.
3ème esc: sergent Lurius + 9 marines intercessors, chef de groupe frère Zigys*.
4ème esc: sergent Pronza + 9 marines intercessors, chef de groupe frère Patts.
5ème esc: sergent Perer + 9 marines intercessors d'assaut, chef de groupe frère Markar.
6ème esc: sergent Gallien + 9 marines intercessors lourds, chef de groupe frère Duncan.
7ème esc: sergent Tibérias + 9 marines d'assaut en rhino, chef de groupe frère Petr.
8ème esc: sergent Marius + 7 marines en motos + moto d'assaut, chef de groupe frère Jurio.
9ème esc: sergent Adhen + 9 marines dévastators, chef de groupe frère Emrys.
10ème esc: sergent Cassamir+ 9 marines hellblasters, chef de groupe frère Filip.
2 servo-tourelles firestrike.
1 canon thunderfire.
dreadnoughts:
frère Konradh (ironclad),
frère Gilan.
marcheur Invictor, frère Patran.
mission: de même que la 2ème compagnie.

4ème compagnie: Storm Eye.
capitaine Luiz Ramirez*.
lieutenant primaris Gregory*,
lieutenant Ixmann.
chapelain Theus Marris.
escouade de commandement:
paladin Alessandro*,
doyen Grahamm*,
apothicaire Carle*,
sergent vétéran Robinson,
frère vétéran Maxim,
frère vétéran Denny.
1ère esc: sergent Perris + 9 marines tactiques.
2ème esc: sergent Dogall + 9 marines tactiques*.
3ème esc: sergent Lehart + 9 marines intercessors.
4ème esc: sergent Marconi + 9 marines intercessors.
5ème esc: sergent Uriah + 9 marines intercessors d'assaut.
6ème esc: sergent Thébas + 9 marines intercessors lourds.
7ème esc: sergent Arslan + 9 marines d'assaut en rhino.
8ème esc: sergent Farin + 7 marines en motos + moto d'assaut.
9ème esc: sergent Eckart + 9 marines dévastators*.
10ème esc: sergent Ulandro + 9 marines hellblasters.
2 servo-tourelles firestrike.
1 canon thunderfire.
dreadnoughts:
frère Demitri,
frère Aymeric* (rédemptor).
marcheur Invictor frère Garcias.
mission: .

5ème compagnie: Eternal War.
capitaine Jehanus Perceval*.
lieutenant Primaris Ulys*.
lieutenant Harlès*,
chapelain Luccio Romanus.
esc de commandement:
paladin Proméeus,
doyen Francisco*,
apothicaire Arthus*,
sergent vétéran Madéo,
frère vétéran Gillian,
frère vétéran Othon.
1ère esc: sergent Daril + 9 marines tactiques*.
2ème esc: sergent Forest + 9 marines tactiques.
3ème esc: sergent Adonaï + 9 marines intercessors.
4ème esc: sergent Derack + 9 marines intercessors.
5ème esc: sergent Nieps + 9 marines intercessors d'assaut.
6ème esc: sergent Pietro + 9 marines intercessors lourds.
7ème esc: sergent Otavio + 9 marines d'assaut avec réacteurs dorsaux.
8ème esc: sergent Mého + 7 marines en motos + moto d'assaut.
9ème esc: sergent Frost + 9 marines dévastators.
10ème esc: sergent Straban + 9 marines désolators.
11ème esc: sergent Jacaper + 5 marines centurions d'assaut.
12ème esc: sergent Oras + 5 marines centurions dévastators.
2 servo-tourelles firestrike.
1 canon thunderfire.
dreadnoughts:
vénérable frère Bastiano*,
frère Grigori (ironclad),
frère Olafson (ironclad),
frère Rosario (ironclad),
frère Eliézer,
frère Lucilus*,
frère Philipus,
frère Rohann*,
frère Thibald,
frère Edvan,
frère Drhago* (brutalis).
marcheur Invictor frère Silas.
mission: Mener les actions les plus importantes et/ou dangereuses, nécessitant une abnégation totale au combat.

6ème compagnie (réserve de combat)
capitaine Rahn Soluce*.
lieutenant primaris Romyus,
lieutenant Lehmann,
chapelain Markan Benedete.
escouade de commandement:
paladin Chrysostomios,
doyen Mercen,
apothicaire Ceddis,
sergent vétéran Marcian*,
frère vétéran Angon*,
frère vétéran Sancho*.
Elle compte 10 escouades.
1ère esc: sergent Pieters + 9 marines tactiques*.
2ème esc: sergent Vladyr + 9 marines tactiques*.
3ème esc: sergent Arvey + 9 marines tactiques.
4ème esc: sergent Iouri + 9 marines tactiques.
5ème esc: sergent Téodor + 9 marines tactiques.
6ème esc: sergent Kaspian + 9 marines intercessors.
7ème esc: sergent Altan + 9 marines intercessors.
8ème esc: sergent Milo + 9 marines intercessors.
9ème esc: sergent Gari + 9 marines intercessors.
10ème esc: sergent Andony + 9 marines intercessors.
dreadnoughts:
frère Misilio.
mission: fournir des escouades en renfort en cas d'accrochages sérieux.  

7ème compagnie (réserve de combat)
capitaine Gillom Reichmann.
lieutenant primaris Joshué.
lieutenant Camelo.
chapelain Melchior.
escouade de commandement:
paladin Constantius,
doyen Yéveny,
apothicaire Démétério,
sergent vétéran Franco*,
frère vétéran Gregos*,
frère vétéran Martial*,
frère vétéran Tonan*.
1ère esc: sergent Markos + 9 marines tactiques.
2ème esc: sergent Gadjo + 9 marines tactiques.
3ème esc: sergent Lucan + 9 marines tactiques.
4ème esc: sergent Jensen + 9 marines tactiques.
5ème esc: sergent Fredrik + 9 marines tactiques.
6ème esc: sergent Jaxton + 9 marines intercessors.
7ème esc: sergent Elias + 9 marines intercessors.
8ème esc: sergent Bartok + 9 marines intercessors.
9ème esc: sergent Jakob + 9 marines intercessors.
10ème esc: sergent Esten + 9 marines intercessors.
dreadnoughts:
frère Thorgris. (ironclad).
mission: idem que pour la 6ème.
 
8ème compagnie (réserve appui rapproché)
capitaine Matta Angelus*.
lieutenant primaris Jiromm.
lieutenant Taric*.
chapelain Jona Aramis*.
escouade de commandement:
paladin Percival,
doyen Théodyos,
apothicaire Damien,
sergent vétéran Samuel*,
frère vétéran Petrus*,
frère vétéran Elric*,
frère vétéran Déofane*.
1ère esc: sergent Edmond + 9 marines d'assaut en réacteurs dorsaux.
2ème esc: sergent Ludwig + 9 marines d'assaut en réacteurs dorsaux.
3ème esc: sergent Phelip + 9 marines d'assaut en rhino.
4ème esc: sergent Konor + 9 marines d'assaut en rhino.
5ème esc: sergent Salion + 7 marines en motos + moto d'assaut.
6ème esc: sergent Sergius + 7 marines en moto + moto d'assaut.
7ème esc: sergent Luisio + 9 marines intercessors d'assaut.
8ème esc: sergent Ralphe + 9 marines intercessors d'assaut. 
9ème esc: sergent Alistair + 9 Marines intercessors d'assaut en réacteurs dorsaux.
10ème esc: sergent Claudius + 9 marines intercessors d'assaut en réacteurs dorsaux.
dreadnoughts:
frère Paulus.
mission: ajouter de la mobilité aux engagements du chapitre.

9ème compagnie (réserve appui feu)
capitaine Thänn Harrès.
lieutenant primaris Esterus.
lieutenant Cochyr.
chapelain Jazan Fériah.
escouade de commandement:
paladin Alberik,
doyen Fabrizzio,
apothicaire Balthus,
sergent vétéran Reggio,
frère vétéran Wills*,
frère vétéran Bénar.
1ère esc: sergent Fergus + 9 marines dévastators.
2ème esc: sergent Marcellio + 9 marines dévastators.
3ème esc: sergent Tomah + 9 marines dévastators.
4ème esc: sergent Daniels + 9 marines intercessors lourds.
5ème esc: sergent Wilham + 9 marines intercessors lourds.
6ème esc: sergent Artimus + 9 marines intercessors lourds.
7ème esc: sergent Youri + 9 marines hellblasters d'assaut.
8ème esc: sergent Basil + 9 marines hellblasters lourds.
9ème esc: sergent Cortes + 9 marines désolators.
10èmes esc: sergent Niells + 9 marines désolators.
dreadnoughts:
frère Féral (ironclad).
frère Nicholls (ironclad).
mission: venir appuyer les compagnies de combat en cas de forte résistance de l'ennemi.

10ème compagnie, scouts.
capitaine Eli "Rockhammer" Jakson.
Six sergents instructeurs et un chapelain se chargent d'encadrer les recrues. Il s'agit:
du sergent Eliézer,
du sergent Galhager,
du sergent Philéas,
du sergent Salomon (un dreadnought ironclad),
du sergent Obadiah,
du sergent Artemus,
et du révéré frère primaris Sanctus.  
1ère esc: sergent Vadik + 4 scouts (land speeder Storm/bolters).
2ème esc: sergent Grunnson + 8 scouts (motos).
3ème esc: sergent Karl + 9 scouts* (fusils snipers + lance-missiles).
4ème esc: sergent Flynn + 9 scouts* (bolters + bolter lourd).
5ème esc: sergent Tristan + 9 scouts* (fusils + bolter lourd).
6ème esc: sergent Dourak + 9 scouts* (pistolets bolters + lames de combat).
7ème esc: sergent Rodrigo + 4 scouts (land speeder Storm/bolters).
8ème esc: sergent Tomer + 8 scouts (motos).
9ème esc: sergent Varquez + 9 scouts (fusils snipers + lance-missiles).
10ème esc: sergent Jahan + 9 scouts (bolters + bolter lourd).
11ème esc: sergent Lucchio + 9 scouts (fusils + bolter lourd).
12ème esc: sergent Boris + 9 scouts (pistolets bolters + lames de combat).
13ème esc: sergent Marias + 4 scouts (land speeder Storm/bolters). 
14ème esc: sergent Ursaë + 8 scouts (motos).
15ème esc: sergent Lujio + 9 scouts (fusils snipers + lance-missile).
16ème esc: sergent Carray + 9 scouts (bolters + bolter lourd).
17ème esc: sergent Follow + 9 scouts (fusils + bolter lourd).
18ème esc: sergent Maxilien + 9 scouts (pistolets bolters + lames de combat).
mission: exercer des actions de guérilla surtout lorsque l'ennemi est en nombre.

La 11ème compagnie regroupe des escouades motorisées.
capitaine Haralds
chapelain en moto outrider Markos
sergent vétéran Gahal
frère vétéran Ghunner
frère vétéran Marthans
1ère esc: sergent Maxilo + 7 marines en motos + 1 moto d'assaut.
2ème esc: sergent Elsther+ 7 marines en motos + 1 moto d'assaut.
3ème esc: sergent Urik + 5 marines en motos d'assaut*.
4ème esc: sergent Gondran + 5 marines en motos d'assaut.
5ème esc: sergent Martains + 5 marines en land speeders.
6ème esc: sergent Djeffs + 5 marines en land speeders.
7ème esc: sergent Jorj + 5 marines en land speeders tornado.
8ème esc: sergent Fabriz + 5 marines en land speeders tornado.
9ème esc: sergent Presco + 5 marines en land speeders typhoon.
10ème esc: sergent Magno + 5 marines en land speeders typhoon.
11ème esc: sergent Simmons + 2 marines outriders + 1 quad invader.
12ème esc: sergent Morlan + 2 marines outriders + 1 quad invader.
13ème esc: 1 storm speeder hailstrike.
14ème esc: 1 storm speeder hailstrike.
15ème esc: 1 storm speeder hammerstrike.
16ème esc: 1 storm speeder hammerstrike.
17ème esc: 1 storm speeder thunderstrike.
18ème esc: 1 storm speeder thunderstrike.

La 12ème compagnie est aussi une compagnie motorisée.
capitaine Orlando.
chapelain en moto outrider Rodrio.
sergent vétéran Takyn
frère vétéran Massa
frère vétéran Jibyl
1ère esc: sergent Olaf + 7 marines en motos + 1 moto d'assaut.
2ème esc: sergent Diegho + 7 marines en motos + 1 moto d'assaut.
3ème esc: sergent Panack + 5 marines en motos d'assaut.
4ème esc: sergent Nykos + 5 marines en motos d'assaut.
5ème esc: sergent Vix + 5 marines en land speeder.
6ème esc: sergent Martial + 5 marines en land speeder.
7ème esc: sergent Franz + 5 marines en land speeder tornado.
8ème esc: sergent Horacio + 5 marines en land speeder tornado.
9ème esc: sergent Mikael + 5 marines en land speeder typhoon.
10ème esc: sergent Odan + 5 marines en land speeder typhoon.
11ème esc: sergent Roméo + 2 marines outriders + 1 quad invader.
12ème esc: sergent Jonah + 2 marines outriders + 1 quad invader.
13ème esc: 1 storm speeder hailstrike.
14ème esc: 1 storm speeder hailstrike.
15ème esc: 1 storm speeder hammerstrike.
16ème esc: 1 storm speeder hammerstrike.
17ème esc: 1 storm speeder thunderstrike.
18ème esc: 1 storm speeder thunderstrike.

La 13ème compagnie est conçue pour distiller la terreur dans le coeur des ennemis du chapitre. Elle se nomme Nightblood.
capitaine Typhon*.
chapelain Ménélas Cryx.
lieutenant Inigo* (armure phobos).
lieutenant Marchas*(armure reiver).
épistolier Jérémia Moon*.
sergent vétéran Sybelus*.
frère vétéran Fradryk*.
frère vétéran Igan*.
frère vétéran Nesthor*.
1ère esc: sergent Lethan + 9 marines infiltrators*.
2ème esc: sergent Asther + 9 marines incursors*.
3ème esc: sergent Trajan + 9 marines reivers.
4ème esc: sergent Icar + 2 marines éliminators*.
5ème esc: sergent Jonas + 9 marines infiltrators.
6ème esc: sergent Rushal + 9 marines incursors.
7ème esc: sergent Bastian + 9 marines reivers.
8ème esc: sergent Bjonn + 2 marines éliminators*.
9ème esc: sergent Lando + 9 marines infiltrators.
10ème esc: sergent Canone + 9 marines incursors.
11ème esc: sergent Mattia + 9 marines reivers.
12ème esc: sergent Andrei + 2 marines éliminators.
13ème esc: sergent Tempus + 9 marines infiltrators.
14ème esc: sergent Camillo + 9 marines incursors.
15ème esc: sergent Ragus + 9 marines reivers.
16ème esc: sergent Parras + 2 marines éliminators.
17ème esc: sergent Baldi + 9 marines infiltrators.
18ème esc: sergent Ivhan + 9 marines incursors.
19ème esc: sergent Latimus + 9 marines reivers.
20ème esc: sergent Vladmir + 2 marines éliminators.
dreadnoughts:
vénérable frère Kugan.
frère Fractus (ironclad)
frère Chimer(brutalis).

la 14ème compagnie, connue sous le nom de Halfstorm, regroupe les escouades d'infanterie qui n'atteignent pas dix marines. Elle vient en appuis des compagnies de combat classiques. 
capitaine Ferdinand.
chapelain Honoriah.
sergent vétéran Syro.
frère vétéran Loky*.
frère vétéran Oktav.
1ère esc: sergent Nesthor + 5 marines inceptors*.
2ème esc: sergent Angus + 5 marines éradicators.
3ème esc: sergent Ishéel + 5 marines aggressors*.
4ème esc: sergent Makal + 2 marines suppressors*.
5ème esc: sergent Jami + 5 marines inceptors.
6ème esc: sergent Casus + 5 marines éradicators.
7ème esc: sergent Yvan + 5 marines aggressors.
8ème esc: sergent Ruffian + 2 marines suppressors.
9ème esc: sergent Paulus + 5 marines inceptors.
10ème esc: sergent Hann + 5 marines éradicators.
11ème esc: sergent Luq + 5 marines aggressors.
12ème esc: sergent Finéas + 2 marines suppressors.
dreadnoughts:
frère Iskandar (dreadnought vénérable)

Le 22ème Primaris: escouade killteam. Elle regroupe des infiltrators et des incursors Principators pour accomplir des missions parmi les plus délicates et stratégiques qu'ils soient amenés à réaliser. Sergent vétéran Cestius.

Liste de mes figurines de véhicules:
1 rhino avec lame de billdozer,
3 rhinos,
1 razorback bolters lourds jumelés assigné au méchanicum,
1 razorback bolters lourds jumelés,
1 razorback canons laser jumelés,
1 razorback lance-flammes lourds jumelés (fut un temps, c'était une option officielle),
2 prédators annihilators,
1 prédator destructor,
1 wirlwind vengeance,
1 land-raider crusader,
1 land-raider,
1 répulsor,
1 impulsor.


Dernière édition par Thys le roseau le Sam 16 Mar 2024 - 3:10, édité 211 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Jeu 17 Mai 2012 - 14:50

La philosophie Principator

"Notre chapitre se doit de tenir les mêmes objectifs que toutes autres forces Astartes, à savoir: la défense de l'Impérium contre tout ce qui le menace; la protection de l'Humanité et la guerre éternelle contre les Xénos et surtout contre les forces du Chaos. Nous estimons que, face à la sauvagerie de nos ennemis, nous n'avons nul honneur (si ce n'est de mourir au combat) à être chevaleresques. La notion de combat loyal doit être réservée aux yeux de nos alliés. Il est hors de question que l'on puisse penser que nous agirons toujours en traitres (nous ne vaudriions pas grand chose ainsi) mais tout ennemi qui croisera notre destin n'aura pas à attendre de nous la faiblesse de l'épargner. Le combat se gagnera ou se perdra mais il sera mené à terme.
Néanmoins, nous ne nous considérons pas que comme des tueurs sans âme (laissons cette cruauté aux Nécrons) ou sans cervelle (la brûtalité est le propre de l'Ork), bien au contraire nous avons un grand respect pour la Vie. Il est unanimement admis dans notre chapitre que la Vie Originelle est source de toutes sapiences et que ceux qui savent la respecter et la protêger, quelle que soit leur race, méritent notre bienveillance.
Cette précédente pensée peut paraitre hérétique mais nous assumons sa paternité, ayant déjà vu des factions xénos luttant pour autre chose que la destruction pure.
Que l'on sache que les Space Marines Principators ne renient en rien leur origine mais qu'ils gardent aussi la mémoire de ce qu'est l'espèce humaine depuis ses origines et que nous considérons cette défense de la Vie comme l'un de nos plus importants devoirs sacrés.
L'Humanité ne pourra survivre seule face aux périls que représentent certaines races aussi nous concentrons nos efforts de guerre contre certaines cibles en particulier, parfois au détriment d'une autre dont le degré d'adversité peut être sujet à discutions. L'aveuglement et la haine systématique de tout ce qui n'est pas semblable ont, à de nombreuses reprises dans les temps antiques, suffisemment causé morts et destructions sur Terra pour que nous ne nous permettions ces faiblesses.
Il en va de l'Age d'Or que nous recherchons pour cette Humanité que nous protêgeons."


Dernière édition par Thys le roseau le Lun 21 Mai 2012 - 4:48, édité 1 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Dominar Rygel Jeu 17 Mai 2012 - 22:29

ça sent l'hérésie tout ça...
Dominar Rygel
Dominar Rygel

Messages : 528
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Dimside Ven 18 Mai 2012 - 13:18

Ca fait un joli récit très complet tout ça!

Et aussi une jolie base pour ajouter du narratif aux parties, j'aime quand il y a une histoire et un peu de fluff autour d'une bataille, c'est un bon départ pour faire des campagnes ^^
Dimside
Dimside

Messages : 402
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Lun 21 Mai 2012 - 4:56

En effet, j'aime ajouter de l'historique aux factions que je joue. Je trouve que rien n'est plus triste (dans le JdF) qu'une armée (ou un gang) dont on ne sais rien; c'est impersonnel, ça manque d'âme.
Je dois avouer que cet état d'esprit est le fruit d'une grande imagination que je cultive depuis très jeune.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mer 4 Juil 2012 - 13:38

Nouvelle mise à jour avec ajout de noms de sergents + noms de capitaines de compagnies.
Il y a encore à faire.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Dominar Rygel Jeu 12 Juil 2012 - 13:23

tiens ,je cherchais pour un chapitre maison et j'ai trouvé ça
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si tu suit les conseil de ce site ça peut t'aider à revoir certains points et te donner d'autres pistes de réflexions
Dominar Rygel
Dominar Rygel

Messages : 528
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Jeu 12 Juil 2012 - 20:32

Effectivement!
Pour l'instant, je n'ai fait que regarder vite fait mais il est sûr qu'une lecture complête à tête reposée est nécessaire.
A conseiller à tous ceux qui ont la même démarche que moi.
Merci.


Dernière édition par Thys le roseau le Ven 13 Juil 2012 - 3:45, édité 1 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Dominar Rygel Jeu 12 Juil 2012 - 22:29

Je voulais me faire un chapitre successeur aux space wolf mais les seules idées que j'avais étaient trop tordues, et on m'aurait forcément fait la remarque à un moment ou un autre.
De plus j'ai pas d'idée pour un nom sympa donc je les jouerais en space wolf et peint en gris foncé.

Spoiler:

J'ai caché pour pas que tu croies que je te pique ton post...
Dominar Rygel
Dominar Rygel

Messages : 528
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Invité Ven 13 Juil 2012 - 8:05

Pourquoi tu ne partirai pas sur la Mythologie Nordique pour t'aider

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Lun 23 Juil 2012 - 22:22

Le Panthéeum du chapitre

Ce temple, situé à l'ouest de la forteresse-monastère, est dédié au souvenir de ceux qui, depuis le premier maître de chapitre, ont laissé un souvenir glorieux. Il s'agit, de manière générale, d'officiers ou de héros ayant mené une vie entière de combats pour la gloire de leur cause. Quelquefois, ces héros sont morts paisiblement dans une retraite monastique; mais cela se compte sur les doigts d'une seule main. Certaines personnalités, encore vivantes, ont déjà leur place réservée.
Laissez-vous mener dans l'évocation de ces Illustres et n'oubliez pas le guide en partant!

A tout seigneur, tout honneur: siégeant sur le trône central, voici la statue éléphantine du premier Maître de chapitre de notre histoire; Cassio Antharus. Ce brillant stratège et meneur d'hommes hors norme avait à coeur de combattre au nom de l'Empereur. Ce fut à son injonction que les Principators jurèrent de n'avoir aucune heure de trêve dans l'éradication des Borzz, peu après leur arrivée sur Espéranza. Des deux siècles qu'il passa à la tête du chapitre après notre installation, nous retiendrons surtout sa capacité à anticiper l'implantation de menaces xénos et la politique de frappes préventives qui permit entre autre de supprimer le boss Ork Batdaff avant qu'il ne décrète sa waaagh.
Antharus fut tué lors de la défense du col de Marvilli, pendant le conflit qui nous opposa aux Eldars Noirs sur Régilis IV.

Tout de suite à sa droite, son successeur Angus Aquilla. Ce fut un maître de chapitre juste et sage dont le talent commença par être utilisé pour régler ce que nous appelons la Crise des Fous; lorsque une petite faction politico-terroriste voulu nous faire fuir d'Esperanza. Aquilla sût juger avec retenue, ne condamnant que ceux qui refusaient de se repentir. Il est aussi connu pour être l'un des maîtres ayant siégé à ce poste le plus longtemps.

A la gauche du trône d'Antharus, celui de Theos Basilius. Il succéda à Aquilla mais ne fut maître de chapitre que pendant 25 ans avant de trouver la mort au combat. Sa principale gloire vient du fait qu'il fut l'un des rares Principators à avoir gravi tous les échelons du chapitre; ayant commencé comme simple recrue, il s'affina en tant que scout où il fut sergent de la deuxième escouade avant de passer frère de combat. Sa progression continua et il se retrouva sergent de la 3ème escouade de la 2ème compagnie lors de l'un de ses premiers hauts faits d'arme, lorsqu'il trouva la citadelle des Borzz au coeur du marais sans espoir. Nommé capitaine de la 2ème compagnie, il rejoint peu de temps après les rangs de la 1ère. Lors de la bataille du col , il est sergent d'une escouade Terminator d'appui et sauve le cours de la bataille en revenant, malgré les ordres, à temps pour détruire un esquif Eldar Noir qui prenait les artificiers à revers. Nommé capitaine de la 1ère compagnie suite à cela, il finit par accéder au commandement suprême du chapitre mais meurt au cours de l'accrochage de Turros face à une force Nécrontyr. Seul L'Empereur sait ce qu'il serait advenu s'il avait pu vivre plus longtemps.

Sous le trône de Cassio Antharus, celui du capitaine Mars Theodos; il fut l'un des premiers frères de bataille du chapitre issus de la population native d'Espéranza. Alors seulement âgé de onze ans, il fut parmi les dix premiers aspirants marines à être ainsi recrutés. Il connut une carrière héroïque dès ses premières années de scout sous le matricule B1-05 en tuant à mains nues une vingtaine de Borzz après que son escouade soit tombée dans une embuscade. En tant que sergent scout, il fut d'une aide décisive dans l'annihilation de ces xénos en menant un assaut contre une troupe de renfort et en tuant avec son escouade pas moins de cinquante officiers et sous-officiers, ce qui démoralisa et éparpilla les guerriers ennemis. Promu sergent d'une escouade d'assaut de la troisième compagnie, il poursuivit les ennemis de l'Impérium de sa haine en usant d'une stratégie d'attaques nocturnes qui lui valurent le surnom de Faucon de minuit. En devenant capitaine de compagnie, le premier Espéranzado à atteindre ce rang, il s'assagit et, s'il continua à préférer le combat nocturne, il ne mena pas d'attaque qu'il n'ai d'abord soigneusement planifiée. Il trouva la mort lors d'un duel l'opposant à un officier Fléau Eldar Noir, non sans avoir d'abord réussi à décapiter son adversaire.

Ensuite, la statue du capitaine Ells Orféeus. Il commença sa carrière comme scout lors de la formation du chapitre; lorsque nous n'étions pas encore séparés des White Consuls. Se distinguant entre autre contre les Gobelins et autres petits Peaux-vertes lors de la campagne de Stiblis (sa spécialité était d'égorger en silence les sentinelles des troupes du Komba), il devint rapidement un frère de bataille à part entière. Son deuxième principal fait d'armes fut de sauver les armures Terminators lors de la trahison de Berrio (boouuhh!!) et de tuer le sergent renégat, sauvant ainsi le chapitre entier d'un terrible destin. Promu d'emblée sergent Terminator vétéran, il se chargea de former les premières escouades de la 1ère compagnie. Au vu du conflit commençant sur Espéranza, il en devint naturellement le capitaine. Il aurait naturellement succédé à Antharus, s'il n'avait été le premier des deux à trouver la mort lorsqu'il affronta un Borzz de taille encore plus exceptionnelle que la moyenne.

Voici ensuite Kaesar Ironwings, maître du chapitre succédant à Theos Basilius. L'un des premiers Espéranzados à rejoindre le chapitre, il se révéla d'un brillant sens stratégique, sachant analyser en quelques instants tous les paramètres d'une bataille à venir et capable d'apprendre de chaque combat, fut-ce une défaite. Son principal fait d'arme fut de mener la défense des mines d'uranium de la vallée de Strarr lorsque la planète Vacten II fut menacée par les Orks de la waagh Bulchit.

Le trône du Vénérable Père Mendoza. Actuel chapelain de la 1ère compagnie, ce grand théologien est le doyen des marines vivants. Seuls le Vénérable Frère Timothéeus et quelques autres dreadnoughts étaient déjà présents lorsque Correlaro Mendoza fut présenté au chapitre, il y a plus de trois-cent-cinquante ans.


Dernière édition par Thys le roseau le Dim 3 Avr 2022 - 7:07, édité 5 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mer 25 Juil 2012 - 13:34

La Veille Eternelle

rapport de l'inquisiteur Ferocius à destination du cardinal Balthazar Sanctor.
pensée du jour: "Que chacun tienne son poste de peur de faillir."

Monseigneur.
Suite à certaines rumeurs de lâcheté dans les rangs des marines Principator, je me suis rendu, comme vous me l'avez ordonné, sur Esperanza afin de mener mon enquête.
Je dois déja vous dire qu'une fois de plus, celle-ci n'a pas été facilitée par les autorités du chapitre. Si j'ai pu la mener à bien, c'est grâce à un concours de circonstances dont seul l'Empereur a le secret.
Je me dois de vous rapporter les fait selon un ordre chronologique.
D'abord, sans se montrer hostile, le maitre de chapitre Areis Carolus a commencé par me montrer la vie de ses troupes telle qu'elle a été codifiée par Roboute Guilliman, le primarque. Ce que j'en ai vu ne m'a rien appris de particulier ; les frères du chapitre mettent un zèle sans excès à appliquer les recommandations du Codex Astartès.
Il m'a fallu ruser et visiter discrètement les lieux pendant le sommeil des marines pour trouver quelque-chose. Et c'est là que je les ai vus pour la première fois. Ce sont apparemment des frères du chapitre puisqu'ils portent une armure énergétique mais une particularité majeure dans la couleur de celle-ci m'a intrigué quand à leur rôle: en effet, Monseigneur, contrairement à l'héraldique officielle du chapitre, les jambes et avants-bras ne sont pas blancs mais noirs (de même que le casque). Or, cette particularité ne figure dans aucun des recencements officiels dont nous disposons!
Voulant approfondir mon enquête avant de porter des accusations précises, j'ai poursuivi mes "petites sorties discrètes" pendant plusieur jours. Et j'ai pû me rendre compte que ces marines sont organisés presque comme une onzième compagnie. Ils forment des escouades tactiques avec des sergents à leur têtes et obéissent à un capitaine. Il semble que leur rôle soit de veiller sur les lieux les plus saints de leur forteresse-monastère. Car j'ai pû me rendre compte qu'ils exerçaient aussi une présence diurne, quoique bien plus discrète que pendant la nuit. J'ai aussi pû voir des "frères" du chapitre portant en plus une robe de bure noire par dessus leur armure. Ceux-là semble être encore plus à part dans l'organisation du chapitre.
Je m'appretais à formuler clairement des accusations précises contre le chapitre Principator lorsque survint l'événement extraordinaire dont j'ai fait mention précédemment. En cette année 998M41, comme tout les cent ans, le chapitre se déplace sur l'une des planêtes les plus hostiles de leur système en vue d'exercices très poussés dont la durée est au minimum d'un mois standard. Cette absence, que je n'avais absolument pas prévue, m'a laissé quasiment seul dans la forteresse, celle-ci n'étant défendue que par la dixième compagnie. Du moins c'est ce que j'ai crû ; à tort.
Avaient-ils longuement espionné le chapitre, comme je les en soupçonne, ou ont-ils choisi ce moment par hasard? Toujours est-il que quelques jours après, des Eldars Noirs ont attaqué la forteresse en très grand nombre. Comme ils avaient commencé par détruite le système de communication, il nous était impossible d'ici de prévenir le chapitre. Nous nous sommes retrouvés quelques centaines devant lutter à un contre des dizaines. A ce moment, j'avoue avoir pensé que nous ne tiendrions que peu de temps. A ma grande stupeur, ceux que je pensais être des parias, des lâches face à leur devoir de marines, se sont révélés être de féroces combattants. Les mots me manquent pour décrire avec quelle ténacité ils ont repoussé, jour après jour, les attaques de ces vils xénos ; et ce, malgré un armement limité. Les moins tenaces n'étaient pas ces mystérieux marines en bure: au contraire, ils se lançaient au combat là où il y avait le plus de risques de percée ennemie, ne cessant de chanter des hymnes à la gloire du Très-Saint Empereur. A elle seule, cette étrange confrérie secrète a tenu le siège jusqu'à ce que le chapitre ne revienne en catastrophe de ses exercices deux semaines plus tard et n'inflige une sévère défaite aux Eldars Noirs. J'atteste que ces marines qui sont morts durant ce long siège l'ont été avec tous les honneurs de véritables combattants ayant donné leur vie au nom de l'Empereur.
C'est après ces événements dramatiques que le maitre de chapitre Carolus a bien voulu m'expliquer le pourquoi de ce fait. Les explications que je vous livre ci après, Monseigneur, sont issues de son récit et des interrogatoires que j'ai pu mener par la suite.
Il semble que, de temps à autres, avant de partir au combat, certains frères du chapitre soient saisis d'une panique terrible les rendants incapables de tenir leur fonction. Ce phénomène est apparu pour la première fois en l'an 55M39.
Cette panique est un phénomène typique de ce chapitre et a longtemps été une cause de soucis pour les maitres successifs qui ne savaient que faire. Pendant plusieurs siècles, les malheureuses victimes étaient reconditionnées en tant que servants des techmarines. Jusqu'au jour où il fut établi que ce qui est appelé la Peur est une curieuse maladie psychiatrique dont l'origine n'est nullement liée à une quelconque anomalie dans les implants du chapitre. Il semblerait en effet qu'elle ne touche nullement les frères issus des implants utilisés lors de la fondation. Non, elle est au contraire liée aux marines descendant des premières recrues locales. En effet, les rapports des apothicaires qui ont étudié le problème indiquent qu'il ne s'agit pas tant d'une crainte de la guerre et de la mort que de la peur de quitter le sol natal. Il semble que ce soit Regio Dhorias, maitre du chapitre en l'an 281M40, qui ait trouvé la solution utile à ce problème en faisant de ces victimes une force de garde de la forteresse. Il m'a été permis de vous dire, Monseigneur, quel est le parcourt et l'organisation de ce que le chapitre Principator appelle la Veille Eternelle.
Or donc, lorsqu'un frère est atteint de la Peur, il est immédiatement écarté de sa compagnie où il perd son identité. Après un repos forcé, il lui faut faire la preuve qu'il est encore capable d'être un marine à part entière. Seul, ou en groupe si plusieurs d'entre eux sont atteints en même temps, et équipé comme un scout, il lui faut affronter l'un des plus grands dangers de la faune locale ; le clapper ; et en rapporter une dent. En cas de réussite, le frère est alors isolé dans l'un des bâtiments où il lui faut jeûner et méditer pendant une journée standard. A noter que pendant ce temps, il ne reçoit pour tout aliment qu'une espèce de bouillon destinée à fluidifier temporairement son sang en vue de l'épreuve suivante. Cela a pour conséquence un certain état de faiblesse physique. A l'issue de celle-ci, il lui faut faire le serment des reclus pendant lequel le chapelain de son ancienne compagnie lui ouvre les veines au niveau des poignets afin que le sang écoulé arrose la future armure du postulant. Si celui-ci parvient à prononcer le serment jusqu'au bout sans faiblir, il est alors déclaré veilleur éternel et soigné. Commence alors pour lui une vie entièrement passée à l'intérieur de la forteresse, à méditer sur son devoir en protégeant les lieux de culte.
L'organisation de la Veille Eternelle se fait en roulement d'équipes:un mois standard est divisé en trois, et une équipe donnée utilise ce temps de la manière suivante.
La première période est consacrée à la Veille proprement dite ; sans une minute de sommeil, les Veilleurs patrouillent dans la forteresse afin de s'assurer qu'il n'y a pas de problème. Il semble que le capitaine de la Veille soit habilité à juger de ce qui est un problème et n'en réfère qu'au maitre de chapitre.
La deuxième période est consacrée au repos et à la méditation envers le devoir des marines.
La troisième période est celle de l'entrainement au combat.
Cette organisation semble convenir aux Veilleurs car je n'ai relevé aucune récrimination sur cet emploi du temps inhabituel par rapport aux enseignements de Guilliman.
Il arrive que certains Veilleurs, désireux d'expier leur faiblesse, se mettent à vénérer le Très-Saint Empereur avec une piété qu'il m'a été rarement donné de voir. Se plongeant dans une foi sans repos, ces Veilleurs deviennent des Prieurs Eternels, cherchant dans la dévotion une rédemption dont je ne sais s'ils l'obtiennent. Néanmoins, de par leur ténacité à mener le combat, ces Prieurs me semblent être sur la bonne voie.
Voici, Monseigneur, quelles ont été mes constatations au sujet de ma mission. Il appartient à vous de prendre les décisions nécessaires quand au suivi à faire à ce propos.

Votre dévoué serviteur,
Inquisiteur Ferocius.


Dernière édition par Thys le roseau le Ven 4 Oct 2013 - 20:24, édité 2 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Lun 25 Fév 2013 - 23:23

Mise à jour de l'organigramme: réécriture et ajout de détails pour le commandement du chapitre et ajout des premiers dreadnoughts.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Dominar Rygel Mar 26 Fév 2013 - 12:20

Au faiyt, tu vas t'amuser à mettre le nom des sergents sur les socles ou pas ?
Dominar Rygel
Dominar Rygel

Messages : 528
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mar 26 Fév 2013 - 13:47

Pour les sergents je vais utiliser dans la mesure du possible les bannières dorsales; et oui, pour les autres ce sera sur les socles.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mar 26 Fév 2013 - 22:12

L'Honneur du chapitre ou ce que signifie le fait d'être de la cinquième compagnie.

S'il est une promotion que beaucoup de scouts redoutent au moment de passer space marine à part entière c'est bien d'être affecté dans une escouade de la cinquième compagnie. Car cela est à la fois un très grand honneur et une très lourde responsabilité. Cela signifie que l'aspirant marine a fait preuve de compétences particulières et d'un zèle au dessus de la norme. Dans un sens c'est ce qui est demandé à chaque scout mais peu se montrent capables de surpasser à ce point ce que l'on attend d'eux. Ce sont ces éléments exceptionnels qui sont ainsi intégrés à ce qui est l'une des forces les plus redoutées du chapitre.
Il faut remonter longtemps en arrière pour trouver la raison de ce fait: à vrai dire presque jusqu'à la fondation. En cette fin de 38ème millénaire, alors que le chapitre n'avait pas encore ses effectifs au complet, ses quatre compagnies de combat ne s'étaient pas encore distinguées les unes des autres et les marines n'avaient aucune réputation spécifique. C'est pendant le voyage vers le monde qui leur était alloué que les Principators vécurent leur drame le plus marquant: la trahison de la sixième escouade tactique de la cinquième compagnie. Le sergent Berrio, corrompu par quelque influence du Chaos, entraîna ses hommes dans une action de sabotage dont les conséquences devaient grandement influencer le destin du chapitre. Le frère tira sur le frère et, si l'escouade Berrio fut éliminée avant d'avoir pu pleinement accomplir son crime, cela traumatisa tous ceux de cette génération.
Pendant des siècles par la suite, l'une des plus fortes hantises des dirigeants successifs fut qu'un tel événement ne se reproduise; d'autant que, funeste circonstance, à chaque fois que l'on tenta de reconstituer l'escouade ainsi disparue, celle ci subissait une fin tragique plus ou moins rapide. De sorte qu'il fut considéré que l'Empereur avait ainsi maudit ceux qui l'avaient renié.
C'est ainsi que le reste de la compagnie s'efforça d'être irréprochable et en vint à se forger un esprit martial si fort, qu'au sein des Principators, seules la Garde d'Honneur et la première compagnie (il est inutile de parler de l'état-major) peuvent se vanter d'être à ce point fidèles à leurs serments. Les marines de la cinquième sont donc renommés pour une ténacité hors norme qui les fait poursuivre le combat plus longtemps que leurs frères. S'il faut prendre un objectif, ils attaqueront sans répit pour cela; et s'il faut défendre une position, ils la défendront jusqu'au dernier. Cette volonté inébranlable se reflète dans la devise inscrite sur la bannière de compagnie; "Ils ne passeront jamais!"
Une telle mentalité ne va pas sans contrepartie et l'une de ses conséquences est que la cinquième compte beaucoup de héros morts et un nombre de dreadnoughts plus important que dans les autres compagnies. Beaucoup de marines ont également subit de graves blessures à même de terrasser un marine moins obstiné. Il arrive parfois que l'un d'eux, malgré un état proche de la mort se batte au point d'être décisif pour l'issue de l'affrontement en cours. Il est alors honoré par tout le chapitre et reçoit une décoration nommée la Croix du jugement. Cette distinction ne le quitte alors plus de tout son service actif, que ce soit même au sein de la première compagnie ou s'il est placé dans le sarcophage d'un dreadnought.
C'est ainsi que la cinquième est à la fois honorée et redoutée et que ses marines sont des exemples pour tout le chapitre; et même pour toute la population d'Esperanza.


Dernière édition par Thys le roseau le Lun 23 Juin 2014 - 7:00, édité 4 fois

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Jeu 28 Fév 2013 - 23:57

Ajout des missions des compagnies du chapitre.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Sam 27 Avr 2013 - 7:51

Dans cet univers sombre et malveillant qu'est la Voie Lactée en ces temps, il existe bien des périls pour causer la perte de ceux qui sont faibles. Les maîtres de chapitre successifs des Principators en ont pleinement conscience depuis longtemps. C'est pourquoi, quelques années après l'installation du chapitre sur Espéranza, ses meilleurs chapelains fondèrent le Concile des Septimes sur ordre de Cassio Antharus.
Il s'agit d'un groupe de sept chapelains, tous dans la force de l'âge, dont le rôle est de veiller sur la foi des Principators et de faire passer en jugement devant eux tout officier venant à commettre quelque écart que ce soit. Même le maître de chapitre peut ainsi être appelé à comparaître devant eux.
Actuellement le Concile est composé:
du Très-Révérend Père Spiritius,
du Révérend Père Dominius,
du Révérend Père Historius,
du Révérend Père Victorius,
du Révérend Père Basilius,
du Révérend Père Claudius,
du Révérend Père Félicius.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mer 24 Juil 2013 - 22:14

Après une nouvelle mise à jour, les escouades de commandement sont complètes. Seules manquent des escouades de scouts.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mar 30 Juil 2013 - 9:13

A titre d'information;
Après de longues réflexions bien souvent vaines, j'ai fini par trouver un endroit de la galaxie où placer Esperanza:
il s'agit de la pointe d'une constellation au sud de la galaxie, un peu en dehors du Segmentum Tempestus.
Je vous montrerai ça dimanche.

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Thys le roseau Mer 31 Juil 2013 - 2:53

Ca y est: organigramme complet avec les dernières escouades de scouts.
Le temps que je réunisse tout ça...

_________________
"Guerre aux dieux du Chaos! Guerre à leurs armées! Pour la glorieuse lumière de Sigmar!!"
Cri de guerre des Parangons de Courage.
"Sigmar ne nous demande pas de ne jamais perdre; Il nous demande de ne jamais fuir."
Première leçon du code des Parangons.
Thys le roseau
Thys le roseau

Messages : 3560
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 52
Localisation : au coeur du bosquet des chênes

Revenir en haut Aller en bas

[Warhammer 40,000] L'origine des Principators Empty Re: [Warhammer 40,000] L'origine des Principators

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum